Terminaux de paiement : Comment réduire vos frais bancaires ?

Les frais pratiqués par les différentes banques et opérateurs sur les transactions par cartes bancaires peuvent varier du simple au quadruple ! Des commissions supplémentaires de plusieurs centaines d’euros sont ainsi prélevées sur les comptes des commerçants chaque année. Il est donc important de renégocier vos conditions, surtout si vous ne l’avez pas fait depuis plusieurs années. Principale consigne : arriver avec quelques arguments. Décryptage et mode d’emploi.

Réduire-frais-bancaire

Si vous jugez trop élevés les frais appliqués sur les paiements CB, abandonner votre terminal de paiement (TPE) n’est pas la meilleure solution. « Si vous n’êtes pas en mesure d’accepter des paiements par carte, vous n’êtes pas en phase avec vos clients », met en garde Nicolas Miart, expert en stratégies de paiement au cabinet Galitt. Le paiement en espèces est en recul constant au profit de la carte et du paiement mobile. Le sans contact, qui représente aujourd’hui plus de la moitié des paiements par carte bancaire, n’a fait qu’accélérer le mouvement. La crise sanitaire a par ailleurs augmenté le besoin d’encaissement par carte bancaire. Avoir un TPE semble donc de plus en plus une nécessité, d’autant que « le paiement par carte est aussi facteur d’augmentation du ticket moyen », pointe Matthieu Hunault, technicien commercial des offres flux au Crédit agricole Anjou Maine.

Le besoin n’étant plus à démontrer, vous allez découvrir dans l’article comment choisir le TPE vraiment adapté à vos besoins. Mais aussi comment déterminer l’offre la plus avantageuse pour votre commerce, notre enquête montre que les frais bancaires sont toujours sujets à négociation… A titre d’exemple, 0,15% en moins sur un volume de vente CB de 30 000 €/mois, c’est 540 euros de commission économisée chaque année, soit plus de 2 500€ récupéré en 5 ans !

Nous allons détailler les éléments à mettre en avant lors de votre négociation avec votre banquier et à la fin de l’article vous pourrez télécharger une lettre type à envoyer à votre banquier pour appuyer votre demande.

Cet article est réservé aux abonnés.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :
1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.

Je m’abonne
Déjà abonné ? Se connecter

Connexion