Développez vos ventes additionnelles

Chaque commerçant cherche à améliorer son panier moyen, ce qui revient à essayer de vendre un article de plus que ce que le client est venu acheter. Voilà ce que sont les ventes additionnelles ! Nombreux sont les vendeurs rompus à cette technique, mais savez-vous que le merchandising peut largement contribuer à la développer ? Observons de plus près quelques techniques.

ventes additionnelles
Le merchandising permet de générer des ventes additionnelles.

Toutes les études et observations en magasin démontrent que c’est au début du parcours, alors qu’il n’a pas encore acheté, que le client est disposé à l’achat « coup de coeur », c’est-à-dire celui qui n’était pas prévu en entrant chez vous. Ce début de parcours est la zone chaude de votre magasin – facile à situer pour chacun – et doit donc être dédiée aux produits qui peuvent, outre des promotions, représenter une vente additionnelle : des produits peu chers, des accessoires, dont la présentation doit être faite sans encombrer la zone. Mais attention ! Comme le rappelle fort justement Patrick Aboukrat, dirigeant parisien des magasins Abou D’Abi Bazar, « le client veut se faire plaisir ». Une phrase courte mais éloquente qui rappelle combien il importe de ne pas « charger » cette zone (chaude) par des linéaires, présentoirs et autres mannequins, sans risquer de saturer le client dès l’entrée du magasin, avec pour conséquences : un parcours réduit dans la surface de vente, des achats finalement limités et donc pas de vente additionnelle ! Mais la zone chaude du magasin n’est pas le seul endroit où le merchandising peut aider à développer les ventes additionnelles : l’ensemble du parcours, jusqu’à la caisse, peut y contribuer.

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Pas encore abonné ? Je m’abonne

Connexion