Les 8 règles d’or du visual merchandising

Le visual merchandising est un ensemble de techniques visant à favoriser l’écoulement d’un produit dans le commerce par un travail sur la présentation de celui-ci, en quelque sorte, l’art de le mettre en scène.

visual merchandising

1) La vitrine

Elle est l’un des premiers éléments du visual merchandising et de l’attractivité de l’enseigne, elle doit créer l’envie et être en adéquation avec l’image de marque du magasin.

  • Quand vous avez fini votre vitrine, sortez et mettez-vous sur le trottoir à la place du client pour vérifier qu’elle délivre un message clair, qu’elle est lisible, et séduisante !

2) Le zoning

C’est le plan du magasin avec ses différents espaces : de vente, de présentation… La circulation se fait dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Elle doit : être facile pour le client, être visuellement délimitée par cible, par famille de produits, puis par thème, couleur… être accompagnée d’une signalétique claire, et intégrer la zone de caisse.

  • Ne laissez pas de m2 à l’abandon ! Optimisez la rentabilité de toute la surface de votre magasin ! – travaillez également les cabines d’essayage avec des mannequins ou des présentations d’accessoires, les zones d’escalier… en gardant des allées dégagées.

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Pas encore abonné ? Je m’abonne

Connexion