Merchandising

3 conseils pour mieux présenter vos produits

Le merchandising, c’est l’art de mettre en valeur son offre. Un travail indispensable pour le commerçant, à condition de savoir s’y prendre… Quelques conseils pour mieux présenter vos produits en magasin.

Que vous soyez commerçant en plein cœur de ville, dans une zone commerciale fréquentée ou même dans une rue exentrée du centre-ville, chaque année, plusieurs centaines – voir milliers selon les cas – de clients repartent de chez vous sans avoir eu le temps de véritablement connaître votre offre. Et dans le lot, certains repartiront avec une image erronée de votre magasin, une situation qui s’explique par de nombreux facteurs bien entendu, mais l’agencement du magasin et la présentation des produits y jouent un rôle déterminant. Les études le montrent, la fréquentation en magasin est en chute libre, et lorsque le client est en boutique, il passe de plus en plus de temps le nez plongé dans son smartphone ! Dans ce contexte, le commerçant ne peut plus se permettre de disposer ses produits comme bon lui semble, sans réfléchir en amont à la meilleur optimisation possible pour éveiller l’intérêt du chaland. C’est tout le rôle du merchandising, de mettre en valeur votre offre, à condition de connaître quelques techniques. Des astuces que nous sommes allés chercher auprès des professionnels de l’agencement, qui livrent ici leurs 3 conseils pour mieux présenter vos produits en magasin.

conseils pour mieux présenter vos produits
Bien présenter vos produits, c’est aussi, et avant-tout, prendre du temps pour la conception de vos vitrines. Découvrez ci-dessous nos autres conseils pour mieux présenter vos produits en point de vente.

Investisez dans du mobilier

Parmi les multiples conseils pour mieux présenter vos produits, nos consultants s’accordent à dire qu’il se classe parmi les plus importants, si ce n’est le plus important : investir dans un mobilier qui sera en adéquation avec le style de votre commerce. « C’est un investissement prioritaire pour le commerçant ! », martèle Virginie Torrente, formatrice en merchandising. Et pour ce faire, pas besoin nécessairement de dépenser une fortune dans du mobilier ultra couteux, d’autant plus si on est amené à devoir le renouveller par la suite. « Vous trouverez aisèment ce qui vous conviendra chez Retif, par exemple, si vous avez un budget réduit », confirme-t-elle. L’essentiel étant de respecter quelques règles basiques, à savoir veiller à une certaine harmonisation. « Sauf cas particulier, qui correspondrait au style du commerçant, il vaut mieux éviter les mélanges de formes et de couleurs différentes », poursuit Virginie Torrente.

Epurez votre offre en magasin

C’est une recommandation que l’on entend souvent, et pourtant, trop de magasins sont encore encombrés. « C’est plus facile à dire qu’à faire, tente d’expliquer, Karine Ettori, consultante pour des commerçants indépendants. Bien souvent comme les commerçants ont une offre assez large, ils sont tentés d’en mettre beaucoup, car après tout ce qui compte c’est écouler la marchandise. Dans certains cas, c’est possible, mais ce que l’on observe le plus régulièrement c’est que le client n’arrive pas à enregistrer toutes ces informations, et finalement ne retient plus rien de l’offre. » Mieux vaut alors en mettre moins et effectuer une rotation en fonction du succès, ou non, de tel ou tel produit. Ici, l’assistance de votre logiciel de gestion informatique vous sera très précieux. « Grâce au logiciel, vous pouvez connaître en temps réel l’état des ventes et de votre stock, c’est un indicateur précieux quant on sait aujourd’hui qu’il faut être le plus réactif possible face à la demande », confirme David Soustielle, consultant chez Solutions Boutiques, qui édite des logiels de gestion pour les commerçants.

Lire aussi : Les secrets pour rendre votre vitrine inoubliable

Dans la même optique, les allées doivent être dégagées afin que les clients puissent circuler librement, avec suffisament de place pour pouvoir s’y croiser ! Enfin, veillez à la hauteur de présentation des produits, un positionnement trop haut ne sera pas visible par une grande partie de vos clients, et la prise en main beaucoup trop éloignée. « Nous sommes aujourd’hui à l’ère du libre service. Quand il achète sur internet, le client est totalement autonome, et ça lui plaît, il faut donc faire en sorte qu’il puisse se passer de votre aide », confirme Dominique Mouton, consultant en agencement de point de vente.

Bien présenter produits
Les conseils pour mieux présenter les produits dans votre point de vente peuvent être nombreux. Parmi ceux que l’on pourrait citer, le choix de la hauteur de présentation : les articles positionnés trop haut peuvent échapper à la vue de nombreux clients et sont difficiles à prendre en main. Ici, la nouvelle boutique Polo Ralph Lauren, à Chamonix.

Soignez l’éclairage

On a l’habitude de dire que l’éclairage est le parent pauvre du merchandising. Et pour cause, dans un contexte économique qui n’incite pas toujours à l’investissement, on a toujours tendance à se concentrer sur la matériel (mobilier, mannequins, présentoir…), oubliant souvent que la mise en scène est tout aussi importante que la scène en elle-même ! « L’éclairage ne doit surtout pas être négligé, étant donné que c’est lui qui va orienter le regard du client », confirme Virginie Torrente. « C’est le vendeur muet de votre commerce, il apporte de la valeur ajoutée à votre mobilier, vos produits, vos vitrines », ajoute Olivier Fahrer, de chez Velum, spécialiste de l’éclairage.

Lire aussi : ITW – « L’éclairage, une priorité pour les commerçants »

La lumière permet en effet d’accentuer les zones importantes de votre magasin, un éclairage de qualité pourra faire détourner le regard du passant vers votre vitrine, et dans le point de vente, vers vos produits à plus forte valeure ajoutée. Si afin d’obtenir un rendu optimal, la pose de l’éclairage nécessite le plus souvent de faire appel à un professionnel, certaines recommandations peuvent d’ores et déjà être appliquées dans votre commerce, si ce n’est déjà le cas. « Votre éclairage doit s’accorder avec le type de mobilier que vous avez en magasin, explique Olivier Fahrer. Par exemple, si le style est moderne, avec de l’inox notamment, vous pourrez vous orientez sur un éclairage avec des teintes froides. A l’inverse, dans une boutique à l’ambiance plus “chaleureuse“, avec du parquet, du bois dans la boutique, on s’orientera vers des teintes plus chaudes. »

Reste à présent à mettre en pratique ces différents conseils pour mieux présenter vos produits en magasin. Car quant on parle de merchandising, si la théorie est importante, rien de tel que de se confronter à la pratique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*