2,5 millions d’euros pour les commerçants parisiens impactés par la grève

Dans un communiqué, la ville de Paris a annoncé une aide d’un montant de 2,5 millions d’euros pour les commerçants parisiens. Reste encore à savoir si cette fois les promesses seront tenues…

aides aux commerçants parisiens grève

Alors que la mobilisation contre la réforme des retraites ne faiblit pas vraiment, la Ville de Paris a annoncé dans un communiqué le déblocage d’une « aide de 2,5 millions d’euros pour aider les commerçants et artisans parisiens impactés par les manifestations de cette fin d’année ». Par ailleurs, ils seront exonérés pour un mois des droits de terrasses et d’étalage. Des aides qui s’ajoutent aux annonces récentes du gouvernement, qui a décidé dès le 11 décembre de réactiver des mesures d’aides déjà utilisées lors du mouvement des gilets jaunes (délais de paiement pour s’acquitter des dettes fiscales et sociales, crédit d’impôt, chômage partiel…) Des mesures indispensables, alors même que la grève a fortement impacté l’activité économique de nombre de commerçants, parfois jusqu’à – 60 % dans certains secteurs, et pas seulement dans la région parisienne.

Les promesses seront-elles tenues ?

Si les mesures adoptées en urgence par les pouvoirs publics méritent d’être saluées, il convient néanmoins de rester vigilant quant aux modalités d’attribution de ces aides, et surtout sur leur distribution effective ! Pour le moment ces modalités de soutien financier ne sont pas encore connues. Une réunion a justement été organisée le vendredi 20 décembre avec les représentants des commerçants parisiens afin d’évaluer au mieux leurs besoins.

Lire aussi : 83% des commerçants impactés par les gilets jaunes n’ont reçu aucune aide !

La Ville de Paris serait alors bien inspirée de tirer les leçons des échecs des aides locales que nombre de régions avaient promises aux commerçants impactés par les gilets jaunes. L’enquête que nous avions menée au mois de novembre 2019 avait ainsi révélé que la quasi totalité des régions n’avaient pas respecté leurs engagements, le plus souvent en raison de critères d’attribution trop restrictifs. En Île-de-France également, la Région et la Ville de Paris avaient voté un fonds de soutien doté de 1,5 M€, destiné aux commerçants et artisans franciliens qui avaient subi des dégâts suite aux violences en marge des manifestations des gilets jaunes. Un dispositif qui n’a lui aussi que très peu servi, seuls 57 entreprises du commerce et de l’artisanat ont reçu une indemnisation à ce jour. Pour un montant total de 65 000 €, soit un peu moins de 5 % du budget initialement prévu…

Rendez-vous ainsi dans quelques mois pour faire le bilan sur la distribution de cette enveloppe de 2,5 millions d’euros. Nous ne manquerons pas de mener une nouvelle fois l’enquête.

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne