E-commerce : 3 stratégies pour réussir

« Un site marchand ? C’est pour les gros ou les informaticiens ! Et puis j’ai un site vitrine et ça ne sert pas à grand-chose… » Voilà ce que certains commerçants peuvent encore se dire, non sans raison. Mais les choses ont beaucoup changé ces dernières années. Aujourd’hui, la création d’un site marchand est à la fois accessible et utile à tous.

stratégie-e-commerce-site marchand

« Je ne vais pas vous donner tous mes tuyaux, je ne voudrais pas que tous mes confrères créent leur site ! » s’exclame en riant Danièle Fradin. La gérante de Clémentine Boutique, à Bressuire, s’est lancée dans la vente en ligne. Et le résultat obtenu lui paraît suffisamment intéressant pour ne pas chercher à susciter des vocations… Mais il faut le dire : nombre d’indépendants devraient penser à ouvrir un site marchand. D’abord, c’est possible. Il existe des solutions d’ecommerce adaptées à chaque budget et ne nécessitant pas davantage de connaissances en informatique qu’un logiciel de caisse. Ensuite, les commerçants disposent d’atouts pour réussir face aux pure players, que ces derniers soient des multinationales ou des auto-entrepreneurs gérant leur stock dans leur salon. Ils connaissent leurs produits, leurs clients. Ils ont surtout leur(s) boutique(s) en dur, ce qui va rassurer les internautes, voire les séduire. Mais comme pour un magasin en ville, les résultats dépendent des investissements humains et financiers consentis. Voici trois « business models ».

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Pas encore abonné ? Je m’abonne

Connexion