Les ventes des librairies en forte hausse en 2019

Les chiffres de l’Observatoire de la librairie montrent une forte augmentation des ventes des librairies françaises en 2019. Une hausse que l’on doit en partie au renouvellement des manuels de lycée dans les établissements du secondaire.

librairies

Malgré une année marquée par les mouvements sociaux, les librairies françaises ont vu leurs ventes augmenter en moyenne de 7,1 % en 2019 (+3 % au comptant et + 23,8 % pour les ventes à terme). Une hausse qui a cependant profité principalement aux librairies qui commercialisent des livres scolaires, quand d’autres enseignes « peuvent connaître de très fortes baisses très dommageables pour leur activité », nuance l’étude de l’Observatoire de la librairie. Et pour cause, l’augmentation du chiffre d’affaires des librairies est fortement impactée par le renouvellement des manuels de lycée dans les établissements du secondaire. Les ventes de manuels pour les lycéens enregistrent en effet une progression de +671,9 % ! Hors livres scolaires, la hausse du chiffre d’affaires des librairies est ainsi ramené à +2,3 %.

A noter en revanche un mois de décembre en berne, en raison notamment du mouvement de grève contre la réforme des retraites. Décembre se clôt ainsi par un recul des ventes de -1,3 %, alors même que décembre 2018 avait déjà été impacté par la mobilisation des gilets jaunes (-0,4 %)

La BD, la littérature française et les sciences humaines cartonnent

Hors manuels scolaires, l’année 2019 se révèle très bonne pour la littérature française (+7,2 %), tandis que la littérature étrangère s’effondre (-20,9 %). Les romans en poche poursuivent également leur progression (+5,8 %), avec dans le trio de tête Changer l’eau des fleurs, de Valérie Perrin (Livre de Poche, avril 2019), L’Art de perdre, d’Alice Zeniter (J’ai Lu, janvier 2019) et La Tresse, de Laëtitia Colombani (Livre de poche, mai 2018).

Top 10 des ventes en librairies en 2019

  1. Sérotonine, Michel Houellebecq, Flammarion
  2. La Panthère de Neiges, Sylvain Tesson, Gallimard
  3. Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon, Jean-Paul Dubois, Editions de l’Olivier
  4. Asterix T.38 ; La Fille de Vercingetorix, Jean-­‐Yves Ferri ; Didier Conrad, Albert René
  5. Les Indes fourbes, Alain Ayroles ; Juanjo Guarnido, Delcourt
  6. Soif, Amélie Nothomb, Albin Michel
  7. Les Furtifs, Alain Damasio, La Volte
  8. Les Gratitudes, Delphine de Vigan, Lattès
  9. Sorcières ; La Puissance invaincue des femmes, Mona Chollet, Zones
  10. Né d’aucune femme, Franck Bouysse, La Manufacture de livres

De son côté, la BD poursuit également sa progression (+7,4 %, après +6,3 % en 2018), avec notamment deux œuvres qui se classent dans le top 10 des ventes annuelles (Asterix T.38 ; La Fille de Vercingetorix et Les Indes fourbes). De même que les sciences humaines (+4,1 %), avec une mention spéciale pour la politique (+34,2 %), la géographie (+10,7 %), l’ésotérisme (+10,5 %) et la sociologie (+6,6 %).

Lire aussi : Qui sont les clients des librairies indépendantes ?

Des bons résultats dans l’ensemble, qui prouvent que « le travail d’accompagnement et de mise en valeur des œuvres que nous découvrons quotidiennement porte ses fruits », se félicite Xavier Moni, Président du Syndicat de la librairie française. « En continuant à porter cette exigence au cours de cette nouvelle année 2020, j’ai la conviction que nous continuerons à attirer de nouveaux lecteurs dans nos librairies », conclut-il.