Qui sont les clients des librairies indépendantes ?

Qui sont les clients des librairies indépendantes, quels sont leurs pratiques d’achats, qu’attendent-ils de leur libraire de quartier ? Une grande enquête de l’ObSoCo décrypte les enjeux d’avenir pour la profession.

librairies-indépendantes
Ici est la plus grande librairie indépendante lancée à Paris depuis vingt ans. Son architecture d’intérieur a été récemment primée par un Prix Shop & Design, décerné par la la CCI de Paris Ile-de-France.

Le marché du livre est un secteur économique en pleine transformation. La multiplication des divertissements (réseaux sociaux, séries, jeux vidéos…) a contraint les éditeurs, et par surcroît les libraires, à adapter leur offre pour continuer à séduire le consommateur. D’un autre côté, le format traditionnel imprimé doit faire face depuis quelques années à la concurrence des nouvelles éditions numériques, livres électroniques et livres audio en tête. A cela s’ajoute la progression constante de la vente en ligne (20% du volume des ventes des livres neufs en 2018), qui a complètement rebattu les cartes de la distribution. De nouveaux paramètres qui obligent les librairies indépendantes à suivre de près les évolutions du marché, si elles veulent rester attractives aux yeux des lecteurs. Et cela passe en premier lieu par une connaissance plus fine de leur clientèle, de ses attentes en matière de lectures, de services…

Lire aussi : « Le sort des libraires est lié à celui des centres-villes »

Autant de données que s’est attelé à compiler l’ObSoCo (L’observatoire pour la société et la consommation) dans une étude réalisée pour le Syndicat de la Librairie Française. Nous en avons extrait et décortiqué les principaux points à retenir pour les libraires indépendants.

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Pas encore abonné ? Je m’abonne

Connexion