Restaurant, boulangerie, épicerie… 5 bonnes pratiques pour la communication de votre établissement

De nos jours, on n’attire plus le client comme auparavant. La communication de votre établissement revêt une importance primordiale si vous aspirez à développer votre clientèle. Découvrez dans cet article 5 bonnes pratiques faciles à mettre en place.

restaurant communication

« Un jour, on a accueilli une blogueuse. Elle a commandé un plat, puis en a fait un post. Le week-end qui a suivi, c’était la folie absolue. On a dû faire notre record de couverts, un nombre impressionnant de filles qui commandaient quasiment toutes le même plat, celui de la blogueuse en question », racontait dernièrement Cathy Closier, fondatrice du restaurant parisien Season. Preuve est en que de nos jours, la communication digitale de votre restaurant est à prendre au sérieux ! Et si bien entendu tous les établissements n’ont pas vocation à devenir des refuges à influenceurs du net, il n’en reste pas moins que tous les restaurateurs ont intérêt à se pencher sur le sujet. D’autant plus que certaines pratiques pour la communication de votre commerce sont faciles à mettre en place, et peuvent augmenter significativement votre clientèle.

1. Peaufinez votre page Google My Business

C’est le minimum requis pour tout établissement ! La page Google My Business permet non seulement à vos clients de vous localiser, mais également de renseigner vos horaires d’ouvertures ainsi que vos coordonnées. Pour un commerce de bouche, vous avez aussi la possibilité d’y détailler votre menu, avec des photos à la clé. C’est également sur cette page – entre autres – que vos clients pourront laisser leurs commentaires, agrémentés de cette fameuse note de 1 à 5 étoiles. Quand on sait que lorsque le client tape le nom de votre établissement sur Google, votre page Google My Business sera la première recherche qui apparaîtra, on comprend alors toute l’importance de renseigner du mieux possible son contenu.

2. Répondez aux avis

Cela va de pair avec ce qui a été dit précédemment. De nos jours, comme nombre de commerçants en ont déjà fait l’expérience, les avis laissés par les clients jouent un rôle crucial. Une note trop basse aura vite fait d’éloigner celui qui ne connaît pas votre établissement, et ce d’autant plus si vous ne prenez pas la peine de réagir aux mauvais commentaires. « S’il est vrai que certains internautes ne s’arrêtent que sur la note, beaucoup prennent aussi le temps de lire les commentaires, et notamment les plus mauvais, confirme Olivier Benoit, spécialiste de la communication des commerces indépendants. Que ce soit sur votre page Google My Business, Tripadvisor ou un autre annuaire du net, on vous laisse la possibilité de vous défendre, utilisez-là ! Cela dénote d’un certain professionnalisme à même de rassurer l’internaute, tout en permettant de mettre en lumière l’incohérence de certains discours, et même de déceler les faux commentaires. » Une bonne pratique d’autant plus nécessaire que la plupart des algorithmes des annuaires de bars, restaurants, boulangerie… réduisent la pondération des mauvaises notes, à partir du moment où vous avez pris la peine d’y répondre.

Lire aussi : 3 conseils pour gérer les avis négatifs

3. Soyez présents sur les réseaux sociaux

A l’image de votre page Google My Business, les réseaux sociaux sont une vitrine de premier choix pour la communication de votre commerce, et là aussi c’est totalement gratuit ! Ce qui ne signifie pas pour autant qu’il ne faut pas y investir du temps, et même selon les cas, un peu d’argent. La publicité ciblée sur Facebook, notamment, a fait ses preuves. Avec un budget limité (entre 50 et 100 euros, pour une campagne étalée sur plusieurs jours), vous parviendrez à toucher efficacement les internautes de votre zone de chalandise.

Au quotidien, cela implique de mettre en scène votre établissement à travers les réseaux sociaux, et notamment sur Instagram, où toute l’importance est accordée aux photos. Entrées, plats, desserts, cocktails… mais aussi l’agencement de votre restaurant, n’hésitez pas à publier du contenu le plus régulièrement possible.

communication de votre restaurant

4. Créez votre propre site web

« L’emplacement, l’emplacement et l’emplacement ». La devise bien connue en immobilier de commerce s’applique également sur internet. Traduction : si vous voulez être bien positionné sur Google lorsque l’internaute cherche un restaurant dans votre ville, il faut mettre toutes les chances de votre côté. En cela, le site vitrine est utile puisqu’il vous offre un référencement de qualité, sans pour autant nécessiter des moyens techniques et financiers trop importants. A l’image de votre page Google My Business, le site vitrine sera le moyen de présenter plus en détail votre offre. Avec l’avantage supplémentaire d’offrir des fonctionnalités plus poussées et ainsi augmenter votre taux de conversion : réservation de table, service de commande en ligne, Click&Collect… les possibilités sont multiples !

Lire aussi : Terminaux de paiement : Comment réduire vos frais bancaires ?

5. Envoyez des campagnes emailing et SMS

Trop peu de commerçants le font, et pourtant, récolter les coordonnées email et téléphone de vos clients est une pratique essentielle pour la communication de votre établissement. L’objectif sera de les informer de l’actualité de votre commerce, à l’image de ce que vous pouvez déjà faire sur les réseaux sociaux. Pourquoi redoubler la communication dans ce cas ? Simplement parce que tous vos clients ne sont pas forcément actifs sur les réseaux sociaux, et quand bien même, vos publications ne peuvent atteindre tous le monde. En multipliant les canaux de communication, les chances d’atteindre votre clientèle s’en trouvent donc logiquement décuplées.

« Le SMS et l’emailing sont des outils très puissants pour tous types de commerce, confirme Olivier Benoît. Leur taux de conversion est souvent très rapide, notamment le SMS qui sera ouvert en moyenne par 97% des destinataires. Une offre envoyée avant l’heure du déjeuner ou à l’approche du week-end augmentera à coup sûr votre nombre de couverts. » Car l’objectif final est bien là : communiquer plus, pour augmenter votre chiffre d’affaires !

L’echommerces, le partenaire des commerçants indépendants

Vous souhaitez en savoir plus sur les différents dispositifs d’aide à la digitalisation, vous faire conseiller sur la stratégie web à adopter pour votre activité, ou vous avez besoin d’un devis pour un site marchand, un site vitrine, une caisse connectée… ? Chez l’echommerces nous avons à cœur d’aider les commerçants à se développer pour préparer au mieux l’avenir. N’hésitez pas à nous contacter directement via le formulaire ci-dessous, notre partenaire vous rappellera par la suite pour analyser ensemble votre situation ainsi que vos besoins.

Faites-vous rappeler par un conseiller formateur :

Sans engagement de votre part, nous prenons le temps de discuter avec vous de la situation de votre commerce et vous proposons une solution adaptée.

Contactez nous en remplissant le formulaire ci-dessous :


Ou prenez rdv en ligne directement :


Prenez rdv en ligne directement :