Aide aux stocks : Quelles sont les entreprises éligibles ?

Les entreprises éligibles à l’aide aux stocks ont commencé à recevoir leur indemnisation à partir du 27 mai.

aide aux stocks

Alors que les stocks se sont accumulés dans les boutiques d’équipement de la personne, un nouveau dispositif vient d’être mis en place pour compenser en partie ces invendus. Quelles sont les entreprises éligibles à cette aide ? A combien se chiffre-t-elle ? A quel moment cette aide aux stocks est-elle versée ? Toutes les infos à savoir suite aux dernières annonces en date.

Quand cette aide est-elle versée ?

Alain Griset, ministre en charge des PME, avait initialement promis que cette aide serait versée automatiquement le 25 mai. Pourtant en date du 25 mai, seul un email de confirmation à l’éligibilité de cette aide avait été envoyé aux futurs bénéficiaires du dispositif, afin de leur expliquer que le versement arriverait d’ici les prochains jours. Contacté à ce propos, le ministère de l’économie nous a fait savoir que les premiers virements de cette aide aux stocks ont été reçus le jeudi 27 mai 2021. Des affirmations qui nous ont été confirmées par nombre de commerçants du secteur de la mode. « Si d’ici la fin de semaine prochaine (soit le vendredi 4 juin), les commerçants qui ont reçu l’email confirmant leur éligibilité au dispositif n’ont encore rien reçu, il leur faudra alors contacter directement la DGFIP, via la messagerie de leur espace personnel des impôts », nous a fait savoir une collaboratrice d’Alain Griset.

Pour les entreprises réalisant plus de 1 million d’euros de chiffre d’affaires par mois, la problématique des stocks est quant à elle traitée dans le cadre du dispositif de la prise en charge des coûts fixes.

Lire aussi : Pétition – Les boutiques de mode, grandes oubliées des aides de l’Etat !

Quelles sont les entreprises concernées par cette aide aux stocks invendus ?

Pour rappel, et suite à la publication du décret n° 2021-594 du 14 mai 2021, les commerces concernés par cette indemnisation des stocks sont ceux qui ont dû fermer leurs portes en raison du confinement de novembre 2020 et qui ont pour activité principale l’une des activités désignées ci-après :

  • Commerce de détail d’articles de sport en magasin spécialisé.
  • Commerce de détail d’habillement en magasin spécialisé.
  • Commerce de détail de chaussures en magasin spécialisé.
  • Commerce de détail de maroquinerie et d’articles de voyage en magasin spécialisé.
  • Commerce de détail de textiles, d’habillement et de chaussures sur éventaires et marchés.

Les entreprises qui font partie de ces secteurs percevront ainsi une aide forfaitaire représentant 80 % du montant de l’aide touchée au titre du fonds de solidarité en novembre 2020. Ainsi, si vous avez perçu le montant maximal du FDS pour les pertes de novembre 2020, soit 10 000€, l’aide sera de 8 000€. Un montant bien faible au regard de l’importance des stocks de certaines entreprises, et notamment pour les commerces de mode qui dépassent les 100 000 € de chiffres d’affaires mensuel. Dès lors, les aides accordées ne suffiront pas à éviter des licenciements, des faillites, mais aussi – et ça on ne le dit pas assez – d’importantes pertes de revenus, voire d’absence totale de salaires, et sur plusieurs mois pour nombre de commerçants. Comme le dénonçait dernièrement Paola Szostka, présidente de la Fédération Nationale de l’Habillement (FNH) : « Surstockés, sans trésorerie et accumulant les dettes, les commerçants indépendants sont dans une situation parfois catastrophique ».

Restez informés de l’actu Covid pour les commerçants et indépendants :

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne