Stocks invendus : nouvelle aide de 200 millions d’euros pour les commerces

Les boutiques d’habillement, de maroquinerie, les chausseurs et les magasins de sport vont bénéficier d’une aide afin de compenser, du moins en partie, le coût des stocks invendus.

Les stocks s’accumulant dans les magasins d’équipement de la personne – habillement, chaussures, maroquinerie et magasins de sport – à cause du couvre-feu imposé à 18 heures puis 19 heures, aggravé par les fermetures des commerces dans les départements confinés, Bercy étudiait depuis quelques jours plusieurs options de compensation. Et, au grand soulagement d’un majorité de “petits commerçants”, ce n’est finalement pas le principe de soldes exceptionnels en avril ou en mai qui a été retenu. « Mes fédérations étaient contre le fait d’organiser en plein cœur de la saison des ventes à perte qui ne se pratiquent que pendant les soldes. Je me félicite de cette mesure car cela aurait encore avantagé les grandes enseignes ce qui n’auraient pas été juste », s’est ainsi réjouit au micro de BFM TV, Francis Palombi, président de la Confédération des commerçants de France.

Quelles sont les entreprises concernées par cette aide aux stocks invendus ?

Afin d’apporter une réponse concrète, et pour ne pas rentrer dans de fastidieux inventaires de stocks d’invendus, le gouvernement a opté pour une aide forfaitaire. Ainsi, les commerces de moins de 50 salariés des secteurs de l’habillement, de la chaussure, la maroquinerie et les magasins de sport devraient toucher en moyenne 6 000€ selon Bercy. Plus précisément, les magasins concernés recevront 80% du fonds de solidarité qu’ils ont perçu en novembre, qui était alors plafonné à 10 000 €. L’aide sera donc d’un montant maximal de 8000 €. Au total, 200 millions d’euros seront débloqués et 35 000 commerces devraient bénéficier de cette nouvelle aide.

Lire aussi : Nouvelles exonérations de charges pour les indépendants

Pour les plus grandes enseignes de plus de 50 salariés, l’exécutif table sur d’autres mesures, notamment sur l’intégration des stocks à la prise en charge des coûts fixes. Enfin Bercy devrait communiquer prochainement plus de détails pour l’obtention de ces aides, ainsi que la date de mise en œuvre, aussi et afin de vous tenir informés, n’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter.

Restez informés de l’actu Covid pour les commerçants et indépendants :

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne