Le e-commerce toujours en forte croissance

Les ventes sur internet ont progressé de 8% au 3ème trimestre 2020. De quoi inciter les indépendants à investir ce canal de vente, d’autant que des aides massives sont aujourd’hui distribuées pour digitaliser son activité.

ecommerce-type

C’était attendu, les derniers chiffres en date le confirment. Dans un contexte particulièrement tendu pour le commerce physique, le e-commerce sort pour le moment grand gagnant de cette crise sanitaire et économique. Une étude publiée aujourd’hui par la Fevad (Fédération de la vente à distance) montre ainsi que les ventes sur internet ont progressé de 8% au 3ème trimestre 2020. Ce qui représente 452 millions de transactions, pour un chiffre d’affaires total de 26,6 milliards d’euros. Le chiffre d’affaires annuel du e-commerce en 2020, tous produits et services confondus, devrait ainsi atteindre 109,6 milliards d’euros !

Les enseignes magasins enregistrent les plus fortes hausses de croissance

Si une grande partie de cette croissance du commerce en ligne a été accaparée par les géants de la vente en ligne, Amazon en tête, les commerçants physiques ont également tiré leur épingle du jeu. Les ventes sur internet auprès des enseignes magasins continuent ainsi de progresser rapidement : +29% au cours du 3ème trimestre. « Depuis le mois de janvier, l’augmentation du canal web des magasins est 3 fois plus importante que sur janvier à septembre 2019 (+41% vs +13%) », note la Fevad.  Ce sont surtout les secteurs de l’Alimentaire-PGC et la Beauté-Santé qui enregistrent les plus fortes croissances avec respectivement +36% (source : Nielsen) et +31%. La Mode-Habillement maintient quant à elle le même niveau de croissance qu’au 2ème trimestre 2020, avec +17%.

Les indépendants doivent prendre le virage du numérique !

Dans ce contexte, et alors même que les indépendants n’ont, pour une très grande partie d’entre eux, pas vraiment eu la possibilité de combler le manque de chiffre d’affaires à gagner par des ventes en ligne, le virage numérique doit aujourd’hui devenir une priorité. Sans forcément ouvrir un site e-commerce, de nombreuses alternatives existent pour générer du trafic en point de vente et du chiffe d’affaires grâce aux outils numériques.

Lire aussi : Comment le web peut booster votre commerce ?

Le moment est d’autant plus opportun que la plupart des régions proposent aujourd’hui des chèques de plusieurs milliers d’euros aux commerçants pour la création d’un site e-commerce, la mise en place d’un système de Click & Collect dans votre boutique, ou encore pour s’équiper d’une caisse connecté adossée à un logiciel de gestion. Une opportunité à ne pas manquer !

Contactez-nous pour plus d’informations

Vous souhaitez en savoir plus sur les différents dispositifs d’aide à la digitalisation, obtenir des conseils sur la stratégie web à adopter pour votre activité, ou vous avez besoin d’un devis pour un site marchand, un site vitrine, une caisse connectée… ? Chez l’echommerces nous avons sélectionné parmi nos partenaires des consultants particulièrement compétents. N’hésitez pas à compléter le formulaire ci-dessous, afin de pouvoir bénéficier d’une analyse gratuite et personnalisée.

Faites-vous rappeler par un conseiller formateur

Sans engagement de votre part, nous prenons le temps de discuter avec vous de la situation de votre commerce et vous proposons une formation adaptée.

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne