Les annonces d’Emmanuel Macron pour les commerçants

Emmanuel Macron a annoncé la réouverture des commerces dits « non essentiels » dès le samedi 28 novembre. Les restaurants devront quant à eux patienter jusqu’à mi janvier, au mieux. De nouvelles aides ont été annoncées pour les entreprises qui resteront fermées.

réouverture des commerces

Dans son allocution télévisée de ce mardi 24 novembre à 20 heures, Emmanuel Macron a acté la réouverture des commerces dits « non essentiels » pour le samedi 28 novembre, qui pourront accueillir du public jusqu’à 21 heures, au plus tard. Une annonce qui concerne ainsi une très grande partie des commerçants, tels que les boutiques de mode, les coiffeurs, les libraires, les esthéticiennes, les fleuristes….

Concernant les restaurants et salles de sports une réouverture pourra être envisagée à partir du 20 janvier, à condition que « le nombre de contaminations passe en-dessous de 5000 cas par jour », a néanmoins précisé le chef de l’Etat. En revanche, aucune date d’éventuelle réouverture n’a été donnée pour les bars, fermés depuis fin octobre, ni pour les discothèques, fermées depuis le premier confinement. Les acteurs du monde de la culture, les cinémas, théâtres ou encore les musées pourront quant à eux ouvrir leurs portes à partir du 15 décembre.

Le fonds de solidarité renforcé pour les entreprises toujours fermées

Par ailleurs, Emmanuel Macron a expliqué que les entreprises qui sont toujours contraintes à la fermeture (bars, restaurants, discothèques …) pourront percevoir une aide se chiffrant à 20% du chiffre d’affaires perdu en raison du confinement, si cette option est préférable pour l’entreprise aux 10.000 euros du fonds de solidarité.

Pour en savoir plus, voir notre article : Aide de 20% du chiffre d’affaires : Qui est concerné ?

Un protocole sanitaire renforcé

Enfin, Emmanuel Macron a expliqué que la réouverture (pour ceux qui peuvent rouvrir) sera accompagnée d’un nouveau protocole sanitaire encore plus strict. Avec en premier lieu une nouvelle réduction de la jauge, qui passera de 4m2 par client, à 8m2. Une certaine tolérance pourrait en revanche être appliquée pour les petites surfaces, par exemple deux personnes du même cercle (comme un couple ou les membres d’une famille) compteraient pour un seul individu. Précision importante également, le personnel des magasins est exclu du comptage pour la jauge des 8 m2.

Pour aller plus loin : Ce que contient le nouveau protocole sanitaire pour les commerçants

Par ailleurs, toujours dans cette optique d’étaler les flux de clientèle, le gouvernement envisagerait de généraliser l’ouverture des commerces le dimanche pour le mois de décembre. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de toute nouvelle évolution.

Inscrivez-vous à notre newsletter (ci-dessous), et restez informés de l’info en temps réel pour les commerçants indépendants.

Restez informés de l’actu Covid pour les commerçants et indépendants :

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne