Le e-commerce dépasse la barre des 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires

Pour la première fois, le commerce en ligne a franchi le seuil des 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2019. Une croissance à deux chiffres qui devrait se poursuivre dans les années à venir.

e-commerce en France

Nous l’avions déjà annoncé dans le bilan du e-commerce de l’année précédente, et les prévisions se sont confirmées. Le chiffre d’affaires du e-commerce a franchi en 2019 la barre symbolique des 100 milliards d’euros en France, d’après la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance). Malgré un léger fléchissement de l’activité dû aux grèves, au cours du dernier trimestre , les ventes en lignes se sont ainsi chiffrées 103,4 milliards d’euros. Soit une augmentation de 11,6 % par rapport à 2018. En 10 ans, la hausse est de 427 % !

Lire aussi : Les commerces de centre-ville toujours en difficulté

Autre donnée intéressante de l’étude, la forte progression de l’offre en ligne, avec quelques 190 000 sites marchands recensés par la Fevad, 25 000 de plus qu’en 2018. « Une majorité de ces sites réalisent moins de 100 transactions par mois », précise la Fevad, signe que de plus en plus d’indépendants prennent le virage du e-commerce. Vente en ligne et commerce physique sont d’ailleurs de plus en plus associés selon la Fédération, qui estime par ailleurs que plus de la moitié du e-commerce est réalisé par des sites d’enseignes qui possèdent des réseaux de magasins « en dur ». Et de rappeler que 90% des ventes se font toujours en magasin.

Les ventes sur mobile et sur les marketplaces tirent le marché

Parmi les meilleurs taux de croissance observés sur le marché, les e-marchands présents sur les places de marché poursuivent leur rythme de croisière avec une hausse des ventes de 14 %. Un tiers du volume d’affaires des marketplaces est d’ailleurs réalisé par ces marchands tiers, soit 3 points de plus qu’en 2018 (33 % contre 30 %). Une aubaine à saisir pour les indépendants ? (Voir notre enquête : Vendre sur les marketplaces, un deal Gagnant/Gagnant ?)

Le poids du commerce mobile en France

commerce mobile France

L’indice iCM, qui mesure les ventes sur l’internet mobile, connaît également une augmentation de son activité assez conséquente. « Les ventes sur mobiles progressent de +18 %, soit pratiquement quatre fois plus vite que celles de l’indice global », note la Fevad. Elles représentent désormais 39 % du chiffre d’affaires de la vente en ligne, et devraient devenir majoritaire d’ici à deux ans. Le tout dans un marché toujours en pleine progression, avec un chiffre d’affaires attendu pour 2020 de 115 milliards d’euros (+ 11,5 %).