Demandez la suppression des charges au Ministère de l’Economie

La suppression des charges sociales et fiscales pour toute la durée du confinement est une nécessité pour les petites entreprises impactées par la crise du Covid-19. Vous trouverez en fin d’article un email type à envoyer au Ministère de l’Economie et des Finances.

Alors que le confinement est parti pour durer encore plusieurs semaines, le gouvernement ne veut pas infléchir sa position et s’entête à vouloir reporter à plus tard le paiement des échéances sociales et fiscales. Cette position va à l’encontre même des déclarations d’Emmanuel Macron, qui annonçait avec conviction le 16 mars 2020, qu’« aucune entreprise ne sera livrée au risque de faillite ».

Or, c’est bien de cela dont il s’agit aujourd’hui. Virginie Verfaillie Tanguy, présidente de l’Association pour le Retournement des Entreprises, nous l’a confirmé : « De nombreuses entreprises vont se retrouver en difficulté ces prochaines semaines, et une seconde vague pourrait survenir au cours du mois de juillet, lorsqu‘il faudra rembourser les échéances fiscales et sociales qui ont été décalées ». Et pour pouvoir continuer à payer, la principale réponse apportée par nos dirigeants est d’inciter les petites entreprises à s’endetter, pour celles qui ont encore la possibilité d’emprunter ! D’où la nécessité aujourd’hui de supprimer purement et simplement le paiement des charges sociales et fiscales pendant la période du confinement, et ce pour toutes les petites entreprises qui subissent de plein fouet la crise du Covid-19. Plus de 80 000 personnes, dont une majorité de chefs de petites entreprises, ont signé notre pétition en ce sens.

Pour que la détresse des indépendants soit enfin entendue, nous avons préparé un courriel adressé au ministère de l’Economie et des Finances, ainsi qu’aux principaux médias grands publics. Un email type déjà rédigé (les destinataires sont enregistrés) que nous vous invitons à envoyer massivement.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder à l’email type

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne