Coronavirus : Les fédérations du commerce tirent la sonnette d’alarme

Dans un communiqué commun, cinq fédérations du commerce en appellent aux aides gouvernementales et à la solidarité des bailleurs, banquiers et assureurs, pour faire face aux conséquences de l’épidémie de Covid-19.

coronavirus commerce

Décidément, la conjoncture n’est pas du côté des commerçants ces derniers temps. Après les mobilisations des gilets jaunes, les manifestations contre la réforme des retraites, pointe maintenant la menace du coronavirus… Une épidémie qui a semble-t-il déjà fortement impacté le commerce, selon Procos, l’Alliance du Commerce, la Fédération Nationale de l’Habillement, la Fédération du commerce Coopératif et Associé et la Fédération française de la franchise, qui viennent de publier un communiqué commun afin de « tirer la sonnette d’alarme ».

Lire aussi : Sondage : coronavirus, quel impact sur votre commerce ?

« D’ores et déjà, on observe depuis le passage en stade 2, le 29 février, une accélération rapide de la baisse de fréquentation et des chiffres d’affaires sur l’ensemble du territoire, aussi bien dans les magasins implantés dans les grandes villes que dans des zones plus rurales, affirment les cosignataires. Dans les zones touristiques et celles directement impactées par le virus, cette baisse entraîne déjà des fermetures partielles ou totales de magasinsÀ ce stade, l’urgence est de répondre aux difficultés de trésorerie rencontrées par les entreprises. »

Des aides pour le commerce

Pour faire face à ces difficultés de trésorerie, ces cinq fédérations du commerce réclament « des dégrèvements automatiques de charges fiscales et sociales pendant toute la durée de la crise », jugeant « insuffisants » les reports et étalements de charges annoncés par le gouvernement. Ils souhaitent également que les commerçants puissent « recourir à l’activité partielle de manière immédiate ». Une possibilité qui a d’ores et déjà été prévue par les pouvoirs publics et devrait être davantage étendue ces prochains jours.

L’appel à l’aide des fédérations du commerce ne concerne pas uniquement les pouvoirs publics. Elles demandent aux bailleurs de concéder aux commerçants des réductions de loyers et d’assouplir les modalités de règlement des loyers et charges. Les banques et les assurances sont également sollicitées. « Les Fédérations demandent également à l’ensemble des acteurs de la banque de faire preuve de diligence pour maintenir les facilités de paiement et de trésorerie, et à ceux de l’assurance de garantir les éventuelles pertes d’exploitation liées à ce cas de force majeure », peut-on enfin lire dans le communiqué.

Commerçants, êtes-vous impactés par le Covid-19 ?

Un sondage a été lancé afin de mesurer du mieux possible l’impact du coronavirus sur le commerce, et faire remonter le maximum d’informations aux pouvoirs publics. Vous pouvez y participer facilement en cliquant ci-dessous, moins de deux minutes suffisent.

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne