Les TPE vont bénéficier d’un tarif garanti de l’électricité !

Mise à jour : Le formulaire pour solliciter l’amortisseur électricité et le tarif garanti de l’électricité vient d’être mis en ligne ! Toutes les infos et le lien pour télécharger ce formulaire en cliquant ici.

Bruno Le Maire a annoncé que les très petites entreprises (TPE) de moins de 10 salariés bénéficieront dès le mois de janvier d’un tarif garanti de l’électricité. Explications.

Tarif réglementé électricité
.

Après les engagements d’Emmanuel Macron sur le plafonnement des prix de l’électricité pour les entreprises les plus impactées par la hausse des tarifs de l’énergie, Bruno Le Maire s’est exprimé dans la foulée pour détailler les contours de ce nouveau dispositif. Le gouvernement a ainsi décidé qu’aucune TPE ne paierait plus de 280 euros le mégawattheure en moyenne en 2023. « Nous avons choisi la voie de la simplicité, le tarif garanti à 280 euros, sans avoir besoin d’aller voir son fournisseur pour renégocier avec lui, nos artisans ont mieux à faire de leur journée », a justifié le ministre de l’Economie.

« Nous n’aurons plus des prix délirants et toxiques », a salué sur Franceinfo Dominique Anract, président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie, ajoutant tout de même que le prix de la baguette pourra « augmenter de 5% pour avaler cette hausse de l’électricité ». 

« C’est une excellente nouvelle », a réagi de son côté Jean-Eudes du Mesnil, secrétaire général de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME), interrogé par l’AFP. « On peut toujours considérer que le tarif reste trop élevé, mais cela donne une vraie visibilité à ces entreprises », a-t-il poursuivi.

Lire aussi : Indemnité carburant de 100€ : Comment en bénéficier ?

Quelles entreprises sont concernées par ce tarif garanti de l’électricité ?

Cette mesure corrective concerne uniquement les entreprises qui ont renouvelé leur contrat entre le 1er juillet et le 31 décembre, et qui ne bénéficient pas par ailleurs de la protection du bouclier tarifaire. Ce qui représente quelques 600 000 entreprises, boulangers, bouchers, restaurateurs… qui se retrouvent pour nombre d’entre eux démunis face à la hausse vertigineuse des factures d’électricité. Pour exemple, les contrats négociés entre juin et décembre 2022 ont dépassé sans discontinuer les 400 euros/MWh, avec même une pointe au-delà des 1 100 euros/MWh à la fin du mois d’août ! En garantissant un prix d’au maximum 280 euros/MWh, le gouvernement revendique ainsi un geste fort pour les TPE françaises, même si rappelons-le, les contrats se négociaient aux alentours de 50 euros/MWh historiquement…

Lire aussi : Aides à l’énergie : Le point sur les dispositifs pour les entreprises en 2023

Comment en bénéficier ?

Pour bénéficier de ce tarif garanti, les chefs entreprises éligibles à ce dispositif devront récupérer un formulaire sur le site des impôts ou celui de leur fournisseur d’électricité, et cocher deux cases signalant d’une part qu’ils dirigent bien une TPE (moins de 10 salariés et moins de deux millions d’euros de chiffre d’affaires) et d’autre part qu’ils souhaitent solliciter cette aide, ouverte jusqu’au 31 décembre 2023. Un formulaire qui devrait être mis en ligne très prochainement assure-t-on du côté de l’exécutif (cliquez ici pour accéder au formulaire).

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de toute nouvelle évolution à propos des différentes mesures destinées aux entreprises, aussi n’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter.

Restez informés de l’actu pour les commerçants et indépendants :

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez de notre offre découverte :

1€/mois pendant 3 mois
Je m’abonne