Pas de réouverture des commerces avant 15 jours

Jean Castex, qui s’est exprimé ce 12 novembre à 18 heures, a annoncé que les commerces dits « non essentiels » ne réouvriront pas avant à minima 15 jours. Mais sans apporter plus de précision sur la date exacte de réouverture.

castex ouverture commerces

Dans son intervention ce jeudi 12 novembre, le Premier Ministre a annoncé que « les commerces dits non essentiels resteront fermés durant les 15 prochains jours ». La réouverture après cette date n’est pas encore actée, et elle ne pourra se faire « qu’avec un protocole sanitaire renforcé ». Les bars, cafés, restaurants et salles de sport resteront quant à eux fermés au-delà de ces 15 jours, et ce jusqu’à nouvel ordre. Jean Castex justifiant cette décision par la « tension sur le personnel hospitalier qui s’est accrue ces derniers jours », affirmant notamment que « nous enregistrons une admission en réanimation toutes les 3 minutes en moyenne ».

A propos des aides à destination des commerçants, Bruno Le Maire a par ailleurs annoncé que le fonds de solidarité, qui pourra aller cette fois-ci jusqu’à 10 000 euros, sera versé « dès les premiers jours de décembre ». Concernant les loyers, il a expliqué que le crédit d’impôt à destination des propriétaires qui accepteraient de renoncer à au moins un mois de loyer sur la période octobre – novembre – décembre, sera porté à 50 % (contre 30 % auparavant) du montant du loyer “offert”.

Ambiguïté sur la date de réouverture des commerces

Si Jean Castex n’a pris aucun engagement sur la date de réouverture des commerces dits « non essentiels », ses déclarations soulèvent néanmoins une ambiguïté, puisqu’il a laissé entrevoir à la fois une réouverture des commerces d’ici 15 jours (soit le samedi 28 novembre), tout en expliquant par la suite à propos de la possible fin du confinement, que « des mesures d’allègement pourraient arriver à compter du 1er décembre, mais uniquement pour les commerces ». Ce qui reviendrait donc à 18 jours supplémentaires de fermeture, et non 15 comme évoqués en premier lieu… Une différence de taille, car une réouverture à 15 jours permettrait d’accueillir des clients à partir du samedi 28 novembre, et pour une majorité des commerçants à cette période de l’année, chaque week-end travaillé représente une rentrée importante de chiffre d’affaires !

Lire aussi : « On est au bord du gouffre… »

Dans ce contexte, et alors que de plus de plus de commerçants se retrouvent aujourd’hui face à de grandes difficultés, quand d’autres bravent les interdits et ouvrent avec des protocoles renforcés, il est indispensable que le gouvernement apporte rapidement plus de clarté quant à la réouverture des commerces. Il en va de même pour les bars, cafés, restaurants et salles de sport, qui n’ont quant à eux aucune perspective de reprise !

Restez informés de l’actu Covid pour les commerçants et indépendants :

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne