« On est au bord du gouffre… »

Nous recevons quotidiennement des dizaines de témoignages de la part de commerçants désemparés, mais aussi de leur famille. Voici la lettre de Guillaume au président de la République.

commerce faillite covid

Bonjour Monsieur Macron,

Je vous sollicite en dernier recours. L’entreprise de ma femme est en train de couler, ce qui impacte notre famille. En effet nous sommes entrés dans la précarité. Ma femme est indépendante dans la restauration, je travaille dans l’aéronautique (chômage partiel). A l’heure actuelle, aucun soutien financier depuis le premier confinement. Notre maison est en jeu ainsi que nos véhicules. Nous avons 4 enfants à la maison. Le moral est au plus bas. Le travail ne nous fait pas peur, mais nous sommes actuellement démunis face à la situation. J’ai confiance en vous ainsi qu’en nous. Je suis Sapeurs-Pompiers volontaire dans ma commune donc je sais faire face (habituellement), hors là je suis démuni.

Je vous souhaite courage et dévouement pour notre patrie.

On est au bord du gouffre…

Voici la lettre envoyée ce jeudi 12 novembre à Emmanuel Macron, par Guillaume H, époux d’une restauratrice dans la Sarthe (Pays de la Loire).

Monsieur le Président de la république, malgré les aides, des milliers de commerçants sont aujourd’hui au bord de gouffre. Vous aviez dit “Quoi qu’il en coûte” ! Quelle est la solution pour les “non essentiels” qui sont en train aujourd’hui de perdre l’essentiel : leur vie sociale et leur dignité.

Restez informés de l’actu Covid pour les commerçants et indépendants :

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne