Factures d’électricité, péages, restrictions sanitaires, aides… Ce qui change en février 2022

Plusieurs changements impactant la vie quotidienne des Français, mais aussi des commerçants, vont intervenir tout au long de ce mois de février 2022. Le point sur ces évolutions à venir.

aide commerçant 2022

Livret A, électricité, péage, restrictions sanitaires, prolongation des aides… Plusieurs changements interviennent à partir de ce 1er février 2022. Le point sur ces évolutions à venir.

Taux du livret A relevé à 1%

Dans le contexte inflationniste actuel, le gouvernement a décidé de relever les taux des livrets réglementés. Le taux du livret A passe ainsi à 1% depuis le 1er février, contre 0,5% jusqu’à présent. De même, le Livret jeune et du Livret de développement durable (LDDS) sont revalorisés à 1%. Le taux du Livret d’épargne populaire, destiné aux personnes aux revenus modestes, passe quant à lui à 2,2%.

Hausse de 4% du prix de l’électricité

Autre augmentation, mais cette fois-ci au détriment du pouvoir d’achat des Français, les tarifs réglementés de l’électricité s’apprêtent à connaître une hausse de 4% maximum. « Une augmentation de 4% TTC en moyenne du TRVE représentera une hausse d’environ 38 €/an sur la facture d’un client résidentiel et d’environ 60 €/an pour un client professionnel », a fait savoir la commission de Régulation de l’Énergie (CRE). Un coût non négligeable donc, mais qui aurait été bien plus conséquent encore sans l’intervention de l’État, qui a appliqué un “bouclier tarifaire” sur la hausse initiale de 35%. Sans cette mesure, les factures de particuliers auraient ainsi connu un bond d’en moyenne 330€ supplémentaire par an. Et même 540€ en plus sur un an pour celles des professionnels.

Lire aussi : Remboursement des PGE : Bercy apporte des précisions

Hausse des tarifs des péages

Dans la même lignée que le prix de l’électricité, le tarif des péages augmente également à partir de ce 1er février 2022. Les tarifs augmentent de +2,19% sur le réseau des Autoroutes du sud de la France, de +2,05% sur celui des Autoroutes Paris Rhin Rhône, de +1,91% sur celui de Sanef et de +1,89% sur celui de Cofiroute. Néanmoins, afin d’éviter la fronde des automobilistes, la société VINCI Autoroutes a pris la décision de geler une partie des tarifs cette année sur la majorité des trajets courts. Le concessionnaire va tout de même compenser ce geste sur les autres trajets, notamment les plus longs.

Liste non exhaustive des trajets concernés par ce gel de l’augmentation tarifaire (source Europe 1)

  • Trajet entre Antibes (Sophia Antipolis) et Nice (via A8)
  • Trajet entre Nice et Monaco (via A8)
  • Trajet entre Pertuis et Aix-en-Provence (via A51)
  • Trajet entre Salon-de-Provence et Marseille (via A7)
  • Trajet entre Bandol et Toulon (via A50)
  • Trajet entre Sète et Montpellier (via A9)
  • Trajet entre Lunel et Montpellier (via A9)
  • Trajet entre Villefranche de Lauragais et Toulouse (via A61)
  • Trajet entre St-Jory et Toulouse (via A62)
  • Trajet entre Langon et Bordeaux (via A62)
  • Trajet entre Bayonne et Biarritz (via A63)
  • Trajet entre Condrieu et Lyon (via A7)
  • Trajet entre Lezoux et Clermont-Ferrand (via A89)
  • Trajet entre Aigrefeuille et Nantes (via A83)
  • Trajet entre Carquefou et Nantes (via A11)
  • Trajet entre Dourdan et Paris (via A10)
  • Trajet entre Olivet et Orléans (Centre ou Nord) (via A10)

Levée progressive des restrictions à partir du 2 février 2022

Le mois de février marque également la levée progressive des différentes mesures de restrictions sanitaires actuellement en vigueur. Dès ce mercredi 2 février, les jauges seront levées dans les lieux culturels et sportifs recevant du public, tout comme l’obligation du port du masque en extérieur. De même, le télétravail ne sera plus obligatoire, mais seulement recommandé. Les discothèques devront quant à elles patienter deux semaines de plus, soit jusqu’au mercredi 16 février 2022, pour pouvoir accueillir de nouveau des clients. Les concerts debout seront également réautorisés à cette date, de même que la consommation debout dans les bars, les transports, les stades ou encore les cinémas.

Dernier mois pour profiter du plafond des tickets restaurants

Destinée à soutenir les professionnels de la restauration en cette période de crise sanitaire, l’augmentation du plafond journalier des tickets-restaurants, de 19 à 38 euros, prendra fin le 28 février 2022.

Lire aussi : Leur site marchand cartonne, ils révèlent leurs secrets

Quelles aides prolongées en 2022 ?

Malgré la fin actée du “quoi qu’il en coûte”, plusieurs dispositifs de soutien aux entreprises ont tout de même été prolongés en 2022. Les travailleurs indépendants et auto-entrepreneurs dont l’activité est fortement impactée par la cinquième vague de Covid-19 vont notamment pouvoir bénéficier d’allègements de cotisations sociales et d’une « aide financière exceptionnelle », a annoncé dernièrement Jean-Baptiste Lemoyne, ministre délégué aux PME. Plusieurs dispositifs de prime à l’embauche ont également été prolongés jusqu’à la fin de l’année 2022.

Pour en savoir plus, voir notre article dédié : Quelles sont les aides aux entreprises prolongées en 2022 ?

Restez informés de l’actu pour les commerçants et indépendants :

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne