Comment négocier son loyer à la baisse en raison du Covid-19 ?

Que ce soit par la loi ou par la négociation, les commerçants disposent d’outils pour négocier leur loyer à la baisse, surtout en ces temps exceptionnels qui affectent grandement l’activité. Explications et modèles de lettre à envoyer à votre bailleur.

report loyer coronavirus

A situation exceptionnelle, pratiques exceptionnelles, et surtout négociations exceptionnelles. Alors que l’activité économique n’a jamais véritablement repris, et dans un contexte de couvre-feu imposé à près d’un tiers de la population française, les commerçants disposent de plusieurs leviers pour négocier la réduction, voire pour certains l’annulation de leurs loyers. Et pas seulement pour ceux installés dans les zones d’alertes maximales ou renforcées !

Comment s’y prendre, sur quelles bases juridiques peut-on s’appuyer, quels sont les leviers de négociations que l’on peut activer pour obtenir gain de cause auprès de son bailleur ? Nous avons interrogé plusieurs avocats et professionnels des baux commerciaux afin qu’ils partagent avec nous leurs expertises et leurs solutions. Vous trouverez également en fin d’article plusieurs modèles de lettres types (en fonction de votre situation) à envoyer à votre bailleur.

Cet article est réservé aux abonnés.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :
1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne
Déjà abonné ? Se connecter

Connexion