Au Pays de Galles, la vente des « produits non essentiels » interdite dans les grandes surfaces

Alors que le pays est soumis à un confinement, les autorités galloises ont décidé d’interdire la vente des biens dits « non essentiels » dans les grandes surfaces. Et ce par souci d’équité.

pays de galles supermarché

Dernière minute : La fermeture des rayons dits “non essentiels” dans les grandes surfaces a été obtenue grâce à votre mobilisation ! Mobilisons-nous à présent pour la réouverture des commerces de proximité le 12 novembre ! Cliquez ici pour signer la nouvelle pétition. 

Au même titre que l’on s’apprête à le faire la France, le Pays de Galles a contraint les commerces dits « non essentiels » à la fermeture depuis vendredi dernier. Mais par souci d’équité, les articles de mode, de décoration, les livres ou encore les jouets ont été retirés de la vente dans les rayons des grandes surfaces, qui sont quant à elles toujours autorisées à accueillir du public. « C’est une simple question de fair-play […], s’est justifié Mark Drakeford, le chef de l’exécutif gallois. Aucun individu ni aucune organisation n’est au-dessus de l’effort que nous sommes tous tenus de faire.»

Une mesure critiquée par certains citoyens, qui ont même lancé une pétition afin que de telles restrictions soient levées . « Nous ne sommes pas d’accord, par exemple, sur l’interdiction pour les parents d’acheter des vêtements pour leurs enfants pendant la période de confinement lorsqu’ils font leurs courses. C’est disproportionné et cruel et nous demandons que cette décision soit annulée immédiatement », expliquent les auteurs de la pétition.

Qu’attendons-nous pour faire de même en France ?

Si la frustration des consommateurs est compréhensible, cette mesure prise par le gouvernement gallois a néanmoins le mérite d’imposer une véritable équité entre les différentes formes de commerces physiques. Rappelons en effet qu’une part très importante du chiffre d’affaires se réalise en fin d’année pour une grande partie des commerçants.

Lire aussi : Faut-il rouvrir les commerces « non essentiels » ?

Dans ce contexte, il est alors nécessaire qu’une mesure similaire soit rapidement adoptée en France, et qu’ainsi les rayons commercialisant ces produits dits « non essentiels » au sein des chaînes de grande distribution soient également fermés. C’est en ce sens que nous vous invitons aujourd’hui à signer et à partager massivement cette pétition (voir ci-dessous) autour de vous. Mobilisons-nous pour le commerce de proximité !

Restez informés de l’actu Covid pour les commerçants et indépendants :

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne