Vers une réouverture des commerces le 27 novembre ?

Bruno Le Maire a affirmé que « la réouverture est plus une affaire de jours que de semaines », laissant entrevoir la possibilité d’accueillir du public à partir du vendredi 27 novembre, soit le jour du Black Friday.

Mise à jour du 20 novembre : La réouverture des commerces semble actée pour le samedi 28 novembre. Plus d’infos dans cet article.

Les commerçants dits « non essentiels » pourront-ils accueillir de nouveau du public au sein de leurs établissements à partir du vendredi 27 novembre ? Si pour les bars, cafés et restaurants, cette possibilité est définitivement écartée, pour les autres (libraires, fleuristes, boutiques de mode, coiffeurs, esthéticiennes,…), la question n’est pas encore tranchée. Invité de CNews ce lundi 16 novembre, Bruno Le Maire a expliqué qu’un nouveau « protocole sanitaire pour l’ensemble des commerces et l’ensemble de la grande distribution » devrait être conclu dès ce vendredi, afin de permettre une reprise de l’activité dans les prochains jours. « Une fois qu’on aura ce protocole sanitaire sur la table, les conditions de réouverture seront réunies, à supposer que l’épidémie continue de refluer », a-t-il néanmoins nuancé. Expliquant tout de même par la suite que la réouverture pourrait intervenir d’ici la fin novembre, « au 1er décembre au plus tard, et si l’on peut gagner un week-end, tant mieux ».

Black Friday en vue

Si le 27 novembre retient aujourd’hui particulièrement l’attention, c’est parce que c’est à cette date que débute le Black Friday, long week-end de promotions durant lequel de nombreux Français devraient effectuer leurs achats de Noël. « On ne peut pas voir des grandes enseignes qui pratiquent le Black Friday pendant que nous attendrons patiemment alors que nous sommes fermés depuis des semaines. Nous pourrions descendre dans la rue si nous ne sommes pas entendus », prévient Francis Palombi, Président de la Confédération des commerçants de France. « On sait que le virus ne partira pas en quelques semaines, or ouvrir fin novembre nous permettrait de répartir les achats de Noël sur un week-end de plus, et donc d’étaler la fréquentation dans nos magasins, ce qui ne peut qu’être positif », complète Emmanuel Le Roch délégué général de Procos, la Fédération du commerce spécialisé. Un argument qui ne laisse d’ailleurs pas insensible Bruno le Maire, qui reconnaît que « ce week-end compte triple, cela ne m’a pas échappé ». Même Amazon soutient aujourd’hui cette réouverture anticipée. « Je souhaite que les commerces de proximité rouvrent le plus vite possible. Je serais ravi qu’ils puissent le faire dès le 27 novembre. Je soutiens les petits commerces. D’ailleurs, de nombreux entrepreneurs et commerçants vendent par l’intermédiaire d’Amazon », soutient Frédéric Duval, directeur général d’Amazon France.

Véto de Matignon ?

Si aujourd’hui un large consensus semble donc se dégager pour une réouverture au 27 novembre, il faudra encore réussir à convaincre Matignon, qui est venu rapidement tempérer les propos de Bruno Le Maire quant à une réouverture fin novembre. Et pour cause, la situation reste encore critique dans les hôpitaux et même si le nombre de contaminations semble s’inscrire à la baisse, l’on craint qu’une réouverture des commerces en plein week-end du Black Friday vienne mettre à mal les efforts fournis ces dernières semaines. Avec le risque que cela comporte de devoir maintenir le confinement pour une durée encore plus longue…

Lire aussi : Les possibilités pour les commerçants de négocier le loyer à la baisse sont réelles

Un risque que l’on peut néanmoins nuancer, du fait qu’il y a tout de même fort à parier que la réouverture des commerces dits « non essentiels » ne sera pas synonyme de foules incontrôlables dans les rues marchandes. D’autant que, rappelons le, cette réouverture ne pourra se faire qu’avec un protocole sanitaire renforcé, et très certainement des jauges encore plus restreintes dans les commerces.

Alors, faut-il selon vous rouvrir dès ce vendredi 27 novembre ? Nous vous invitons à donner votre avis (voir ci-dessous).

Faut-il, selon vous, autoriser la réouverture des commerces dits « non essentiels » le 27 novembre ?
Restez informés de l’actu Covid pour les commerçants et indépendants :

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne