Vers un report des soldes au 15 juillet ?

Mise à jour du 27 mai 2021 : Les soldes d’été ont finalement été reportés au 30 juin. Plus d’infos dans cet article.

Les fédérations de commerçants indépendants se mobilisent pour obtenir un décalage des soldes d’été 2021. Les grandes enseignes souhaitent de leur côté maintenir les dates déjà fixées.

report des soldes

La période des soldes d’été sera-t-elle repoussée ? La question fait rage ces derniers jours, entre les partisans d’un report, les syndicats représentatifs des indépendants, tandis que les fédérations de grandes enseignes se mobilisent pour un maintien des dates déjà fixées. Actuellement, la période est programmée du 23 juin au 20 juillet. « Cette date de démarrage des soldes doit impérativement être maintenue », martèle la Fédération du commerce coopératif et associé (FCA), dans un communiqué. De leur côté, la Fédération Nationale de l’Habillement (FNH), et la Confédération des Commerçants de France (CDF) souhaitent un décalage aux alentours du 15 juillet, soit la date qui avait été instaurée l’année passée. Une requête d’autant plus légitime à leurs yeux, « compte tenu que la réouverture est intervenue le 19 mai 2021, contre le 11 mai en 2020 ».

Débat autour des marges

Si les fédérations d’indépendants montent au créneau, c’est avant tout pour permettre aux commerçants d’écouler leurs produits le plus longtemps possible à un juste prix, celui qui leur permet de vivre décemment de leur activité ! « Les commerçants ont besoin de réaliser une marge bénéficiaire pour assumer leurs échéances, leurs charges », rappelle comme une évidence la CDF. Une position que ne partagent pas les grandes enseignes. « Alors que de nombreuses aides du gouvernement n’arriveront pas avant cet été, voire la rentrée, les commerçants ont impérativement besoin de reconstituer leur trésorerie avant même de parler de marges », justifie la FCA. Oubliant au passage de préciser que depuis des années, ces mêmes grandes enseignes ne survivent qu’en multipliant les rabais, grâce à des marges de départ bien plus élevées que celles des indépendants, ce qui leur permet par la suite de multiplier les “promotions”…. Sans compter que la plupart de ces enseignes commercialisent des produits importés de pays aux coûts de production très bas.

Lire aussi : Comment afficher vos soldes en vitrines ?

Au-delà du seul enjeu des soldes, c’est ici deux visions complètement opposées du commerce qui s’affrontent depuis de nombreuses années. Reste désormais à savoir de quel côté Bercy se positionnera. Réponses dans les jours à venir.

Êtes-vous vous favorable à un décalage des soldes d'été au 15 juillet 2021 ?

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne