PGE : vers un allongement de la durée de remboursement ?

Le gouvernement souhaite faire passer de 6 à 8 ans la durée de remboursement des PGE. Bruno Le Maire plaide même pour que certains PGE puissent être transformés en subvention ! Explications.

prêt PGE

Alors que l’activité économique tourne toujours au ralenti, avec pour première conséquence une pression accrue sur les trésoreries des entreprises, le gouvernement souhaite allonger de deux ans la durée des prêts garantis par l’Etat (PGE). « Nous commençons à discuter avec la Commission européenne sur un allongement de la durée des remboursement des PGE. Nous aimerions passer de six à huit ans, pour sécuriser les entrepreneurs », a ainsi déclaré le ministre chargé des TPE et des PME, Alain Griset, dans un entretien au journal le Parisien.

Fin janvier, Bruno Le Maire s’était également déclaré favorable à un étalement du remboursement des PGE pour les entreprises les plus touchées par la crise, et même à les transformer « au cas par cas » en subvention. « Je dis bien au cas par cas. Cela mérite d’être étudié et nous le présenterons à la Commission européenne », avait-il expliqué lors de son audition devant la Commission des finances du Sénat.

Les commerçants favorables à une intervention de l’Etat sur les PGE

Si pour le moment, rien n’est donc encore acté, une majorité de commerçants se positionnent déjà pour que l’Etat intervienne sur ce sujet brûlant. En témoigne les résultats de la dernière enquête que nous avons menée auprès des commerçants (voir ci-dessous). « Pour certains d’entre nous, c’est une véritable bombe à retardement ces PGE, car si l’activité ne repart pas rapidement, on ne sera tout simplement pas en mesure de les rembourser », craint par exemple Patrice, gérant d’un restaurant dans le Nord de la France. Une inquiétude partagée par beaucoup de commerçants aujourd’hui.

remboursment PGE

D’où la nécessité d’une intervention de l’Etat, afin qu’à minima un rallongement puisse être négocié, voir si possible une prise en charge des intérêts ou même qu’une partie du capital soit effacée. D’après les derniers chiffres en date de mi-janvier, 642.000 entreprises ont bénéficié d’un PGE depuis le mois de mars 2020, dont 90% de TPE, pour un total de près de 132 milliards d’euros ! La Banque de France estime de son côté qu’entre 4,5% et 6% de ces prêts risquent de ne pas être remboursés.

Restez informés de l’actu Covid pour les commerçants et indépendants :

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne