Tout savoir sur le QR code dans les commerces

Depuis le 9 juin, un système de QR code afin d’accéder à l’intérieur de certains commerces peut être mis en place. Mais cela n’est en aucun cas une obligation. Explications.

Carnet de rappel numérique

La date du 9 juin marque un tournant dans la sortie progressive des restrictions de liberté, avec notamment le couvre-feu repoussé à 23 heures, la possibilité d’accueillir des clients en intérieur pour les cafés, bars et restaurants, mais aussi la très attendue réouverture des salles de sport, après un peu plus de 8 mois de fermeture ! Une réouverture placée tout de même sous le signe de la prudence, avec des jauges qui restent encore assez strictes dans les cafés, bars et restaurants (50% de la capacité d’accueil en intérieur). De même, le cahier de rappel fait sont grand retour, et concerne cette fois-ci aussi les salles de sport. Avec une nouveauté par rapport à l’automne dernier, à savoir que ce cahier de rappel peut être proposé par les gérants des établissements dans sa version numérique, à travers un QR Code.

Le cahier de rappel numérique c’est quoi ?

Concrètement, pour les établissements concernés qui souhaitent mettre en place ce dispositif, et uniquement pour les clients en intérieur (les terrasses ne sont pas concernées) le client peut scanner un QR code afin de signaler sa présence dans le lieu. Le QR code en question le renvoie sur l’application TousAntiCovid, ou pour ceux qui ne l’ont pas, le lien pour la télécharger. Une fois le scan effectué, le téléphone de la personne mémorise le lieu de passage sur une plage horaire de deux heures par défaut. Si dans les 14 jours qui suivent, une personne présente en même temps que vous dans l’établissement se déclare positive au Covid-19, vous recevez une alerte orange. Si au moins 3 personnes sont dans ce cas, l’alerte vire alors au rouge. « Les QR codes générés par les établissements sont des crypto-identifiants qui ne permettent de retrouver ni le nom ni l’adresse des lieux », tient à rappeler le gouvernement. Ajoutant par ailleurs que « lorsqu’une personne est alertée, les utilisateurs de TousAntiCovid ne sont ni informés du nom de l’endroit où le contact à risque a eu lieu ni de l’identité de la personne contact (cette information n’existe pas sur le serveur) ».

Comment mettre en place le QR code dans son établissement ?

Le gouvernement vient de mettre en ligne un site dédié sur lequel l’établissement peut facilement générer un QR Code unique. Il vous est seulement demandé le type et la taille de l’établissement, garantissant ainsi son anonymat. Autre point important à connaître également, les salariés de l’entreprise ne sont pas tenus de scanner le QR code, qui est à destination seulement des clients.

Lire aussi : Fonds de solidarité, charges, chômage partiel… Comment vont évoluer les aides de l’Etat ?

Scanner un QR code est-il obligatoire ?

Même si le gouvernement recommande la mise en place du cahier de rappel dans sa version numérique, soit le QR code, il ne s’agit là en aucun cas d’une obligation. En d’autres termes, aucun gérant ne peut être sanctionné en cas de refus d’apposer un QR Code à l’entrée de son établissement. De même, aucun client ne peut être contraint de scanner un QR Code pour accéder à un café, bar, restaurant ou une salle de sport. Les gérants d’établissement doivent quoi qu’il en soit tenir un cahier de rappel en format papier. Rappelons néanmoins que chaque client en intérieur des établissements concernés est tenu de laisser ses coordonnées. En cas de non respect de cette règle (cahier de rappel papier et/ou numérique), le gérant de l’établissement s’expose à une amende, voire une fermeture, en cas de récidive.

Restez informés de l’actu Covid pour les commerçants et indépendants :

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne