Les taxes foncières vont fortement augmenter dans certaines villes !

Les taxes foncières payées par les propriétaires, et in fine par les commerçants également, vont continuer d’augmenter chaque année. Certaines villes sont plus concernées que d’autres, mais compte tenu des différents paramètres de calculs, la quasi-totalité des commerçants vont être impactés.

taxe foncière

28%. Ce chiffre correspond au taux d’augmentation de la taxe foncière entre 2010 et 2020, d’après les chiffres publiés dernièrement par l’Observatoire national des taxes foncières de l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI). Soit « trois fois plus que l’inflation ou l’évolution des loyers », dénonce l’UNPI. Une augmentation générale, même si certaines villes sont beaucoup plus touchées par le phénomène que d’autres. A l’image de Nantes, qui enregistre la plus forte hausse de taxe foncière sur cette dernière décennie (+37,5%), devant Lille (+36%), Angers (+33%), Dijon (+31%), ou encore Toulouse (+28%). Depuis 2010, Paris voit sa hausse plus limitée, mais elle reste tout de même conséquente, à +17,28%.

Lire aussi : Renouvellement du bail : Danger pour les commerçants !

Des augmentations qui sont amenées à perdurer dans la durée, et ce dès 2022. Comment l’expliquer ? Et quelles seront les villes les plus touchées ? Explications et analyses.

Cet article est réservé aux abonnés.

Profitez de notre offre découverte :
1€/mois pendant 3 mois,

Je m’abonne
Déjà abonné ? Se connecter

Connexion