Actu / Débat

L’économie de proximité se porte bien

Une étude de l’U2P / I+C–XERFI montre que la croissance de l’économie de proximité s’est accélérée au cours du second trimestre 2019. Tous les secteurs ne sont pas logés à la même enseigne.

Si le commerce apparaît particulièrement à la peine ces dernières années, ce n’est pas forcément le cas pour l’ensemble des acteurs de l’économie de proximité. Cette économie, qui regroupe selon l’Union des Entreprises de Proximité (U2P), l’artisanat, le commerce alimentaire de proximité, l’hôtellerie-restauration, et les professions libérales, affiche en effet sa bonne santé économique en 2019.

économie de proximité

La dernière enquête U2P / I+C–XERFI, en date du 1er août fait ainsi état d’une croissance de 2% lors du second trimestre 2019, soit 1% de plus que lors du premier trimestre. Il s’agit là de la meilleure performance enregistrée depuis le quatrième trimestre de l’année 2017.

Lire aussi : « Une vague de cessations de paiements devrait intervenir au second semestre 2019 »

Le bâtiment et les professions libérales se portent bien

Ces bonnes performances enregistrées par les entreprises de l’économie de proximité masquent cependant des disparités entre les secteurs d’activité. Ainsi comme le souligne l’U2P dans un communiqué, « l’artisanat du bâtiment (+3,5 %) et l’artisanat des travaux publics (+4,5 %) enregistrent une progression solide. Tandis qu’à l’autre extrémité du spectre, l’artisanat des services est en recul (-1 %) et l’artisanat de l’alimentation se stabilise (0 %) après sept trimestres de recul consécutifs ».

commerce alimentaire

Du côté des professions libérales, la tendance est toujours au beau fixe pour l’ensemble des secteurs, avec une croissance globale qui atteint les 2 %. Signe de cette embellie, les chefs d’entreprises interrogés sont plus nombreux à émettre une opinion positive (17 %) que négative (14 %) sur leur trésorerie ! Ce que ne manque pas de saluer Alain Griset, président de l’U2P, qui reste tout de même prudent : « S’il faut se réjouir que la plupart des secteurs de l’économie de proximité aient renoué avec la croissance, il ne faut pas oublier que nombre d’entre eux ont connu des années extrêmement difficiles qui ont laissé des traces. L’embellie actuelle ne doit pas masquer une situation qui reste fragile. Il faut accompagner les artisans, commerçants et professionnels libéraux sur le long terme, par des politiques adaptées et en renouant avec un modèle économique de proximité. »

One Comment

  1. “Il faut accompagner les artisans, commerçants et professionnels libéraux sur le long terme, par des politiques adaptées et en renouant avec un modèle économique de proximité” ha ha ha, quand on sait que ne serait ce que les “mesures d’urgence” suite à la crise des gilets jaunes n’ont dans la réalité abouti sur rien du tout presque un an après, on est loin de l’accompagnement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*