Aux Etats-Unis, la vente en ligne va dépasser le commerce physique durant les fêtes de fin d’année

Selon une étude OpenX and The Harris Poll, les achats en ligne devraient dépasser ceux réalisés en magasin au cours de la période des fêtes, aux Etats-Unis.

Etats-Unis-achats-en-ligne
Pour la première fois, les achats en ligne aux Etats-Unis devraient dépasser ceux effectués en magasins physiques, durant les fêtes de fin d’année.

Les dépenses en ligne dépasseront-elles un jour celles effectuées en magasin physique ? La question mérite d’être posée, tant la part de marché du e-commerce ne cesse de progresser d’année en année, et ce dans la totalité des pays développés. Aux Etats-Unis, cela devrait déjà être le cas pour les fêtes de fin d’année. Un récent sondage effectué par OpenX and The Harris Poll montre en effet que la majorité des consommateurs américains ont l’intention de dépenser davantage sur les canaux numériques qu’en point de vente physique au cours des fêtes de 2019.

La nouvelle génération tire la croissance du e-commerce

Comme on pouvait s’y attendre, cette forte augmentation de la part de marché du e-commerce est à mettre au crédit des habitudes de consommation des millenials (terme désignant l’ensemble des personnes nées entre 1980 et 2000). Selon le sondage OpenX and The Harris Poll, ces derniers plébisciteront très majoritairement le canal de distribution en ligne pour leurs achats de fin d’année. A cela s’ajoute le fait qu’ils prévoient de dépenser 15% de plus que le client moyen, et même 25% de plus que les générations du baby boom !

Lire aussi : 5 tendances du commerce de demain

Autre donnée intéressante révélée par l’étude, le poids de plus en plus important du shopping depuis le smartphone : un dollar sur cinq devrait être dépensé via ce canal à l’occasion des fêtes. Une tendance à mettre en relation directe avec le besoin exprimé par le client de pouvoir consommer facilement, où bon lui semble et surtout à n’importe quel moment de la journée. 69% des consommateurs américains interrogés ont ainsi admis acheter depuis leur lieu de travail, et 13% affirment réaliser la plupart de leurs achats en ligne le soir, après 23 heures.

Et en France, où en est-on ?

L’explosion de la part de marché de la vente en ligne ne concerne pas uniquement le commerce outre-atlantique. En France également, la dernière étude de la FEVAD (Fédération de la vente à distance), montre une progression très nette du chiffre d’affaires des e-commerçants, de 55 milliards d’euros en 2014 à près de 93 milliards d’euros en 2018 !

part-de-marché-du-e-commerce-en-France
La part de marché du e-commerce en France est estimée à 9,1%.

Les secteurs les plus impactés par cette modification des habitudes de consommation sont en premier lieu la distribution de produits culturels (48% de part de marché pour le e-commerce), suivi de près par le tourisme (44%), l’équipement de la maison (26%) et l’habillement (14%). Une tendance qui devrait très certainement s’accentuer au cours des prochaines années.