Creuse : des locaux commerciaux à 1 euro pour redynamiser le centre-ville

Pour redynamiser le centre-ville de Guéret, dans la Creuse, un commerçant met en location ses locaux commerciaux pour la somme de 1 € par mois pendant un an.

locaux-commerciaux-gueret-creuse
Patrick Hequet brade les loyers de ses locaux commerciaux, à Guéret, dans la Creuse. © BARLIER Bruno.

Rideaux métalliques tirés en pleine journée, rues passantes presque désertiques hormis les temps forts saisonniers, population en baisse… La ville de Guéret, préfecture de la Creuse, présente tous les symptômes d’une dévitalisation de son centre-ville. La vacance commerciale y est d’ailleurs estimée à 16%. A cela s’ajoute des prix des loyers trop élevés, qui ont contraint plusieurs commerçants à déménager ces dernières années.

C’est dans ce contexte que Patrick Hequet, commerçant et propriétaire de plusieurs immeubles à Guéret, a décidé de saisir le problème à bras le corps avec une offre défiant toute concurrence : des locaux commerciaux à louer pour la somme de 1 euro par mois pendant 1 an ! Seule condition suspensive pour en bénéficier, s’engager à signer un bail classique 3-6-9, qui lie le locataire au bailleur pendant au moins trois ans.

Un acte citoyen

Las de payer des taxes foncières pour des locaux inoccupés depuis plusieurs années, Patrick Hequet espère ainsi que ce geste symbolique pourra inciter des commerçants à réinvestir le centre-ville. « Je ne peux plus supporter d’écouter des gens qui voudraient se lancer dans le commerce et qui disent que les loyers sont trop chers. Un euro par mois, ça ne me rapporte rien, c’est pas ce qui va m’aider à payer mes 14.000 € de taxes foncières sur ces trois magasins. Mais au moins, si ça peut redynamiser le centre-ville. Même s’il n’y a qu’une centaine de clients par semaine, ça fera toujours des magasins rouverts. Moi, je fais ça pour booster les choses. Historiquement, la rue commerçante, le centre-ville, c’est ici », témoigne-t-il dans les colonnes du journal La Montagne.

Une initiative citoyenne à saluer, mais qui ne peut pas pour autant résoudre à elle-seule tous les problèmes du centre-ville. Car au-delà du montant des loyers, c’est surtout la désertification de la clientèle qui explique les difficultés des commerçants locaux. Pour redonner envie au chaland de fréquenter le cœur de ville, les commerçants et habitants de Guéret en appellent surtout à un réaménagement de l’espace urbain. Ce en quoi semble s’atteler la municipalité de Guéret actuellement.

Lire aussi : Des bistrots pour redonner vie à nos petites communes

Dans le cadre du plan « action cœur de ville », la ville a par exemple annoncé la construction de terrasses en dur pour tous les bars. D’autres projets de réaménagements commerciaux ont également été budgétés dans la convention signée au mois de septembre dernier. Le Maire, Michel Vergnier, s’est aussi engagé à apporter un soutien aux loyers sur deux ans pour les nouveaux commerçants. Même si cette fois-ci, le montant devrait quand même être supérieur à 1 euro.