CNEWS pris en flagrant délit de Fake News !

Dans son émission matinale intitulée « L’heure des pros », diffusée sur la chaine CNEWS ce mercredi 25 novembre à 9 heures du matin, Pascal Praud s’est fait le relais d’une fausse information à propos d’une aide à destination des commerçants.

fake news

« Tu ne peux pas toucher plus de 20 000 euros ». C’est en ces termes que Pascal Praud, animateur de l’émission « L’heure des pros », diffusée sur la chaine CNEWS ce mercredi 25 novembre à 9 heures du matin (voir le replay ici, à partir de 3 minutes 57), a résumé l’aide à hauteur de 20% du chiffre d’affaires mensuel perdu, qui a été annoncée tout récemment par le président de la République. Une affirmation qui est tout simplement fausse, en voici la démonstration.

Mise en contexte

Pour remettre les choses dans leur contexte, dans son allocution télévisée du mardi 24 novembre à 20 heures, Emmanuel Macron a évoqué la mise en place d’une aide à hauteur de 20 % du chiffre d’affaires perdu pour toutes les entreprises qui seront toujours contraintes à la fermeture administrative au-delà du 28 novembre 2020, date à laquelle une grande partie des commerçants pourront reprendre leur activité. Cette aide concernera donc notamment les bars, restaurants, discothèques ou encore les salles de sport*.

Le lendemain matin, le ministère de l’économie et des Finances a précisé la mesure, expliquant sur son site que cette aide, accessible à toutes les entreprises fermées au-delà du 28 novembre, et quelque soit leur taille, correspondra à une « indemnisation de 20% du chiffre d’affaires mensuel réalisé à la même période de l’année précédente avec un plafond de 100.000 euros ». Le plafond de 100 000 euros correspondant ainsi à l’aide maximale que pourra recevoir l’entreprise, et ce pour tous les mois où elle se verra imposée une fermeture administrative. Ce qu’a d’ailleurs confirmé dans la foulée Bruno Le Maire au micro de France Inter. Pour prendre un exemple concret, un bar ou restaurant qui aurait enregistré un chiffre d’affaires de 300 000 euros au mois de décembre 2019, se verra attribuer une aide d’un montant de 60 000 euros (300 000 x 0,2) pour le mois de décembre 2020. Suivant le même raisonnement, l’indemnité sera alors de 100 000 euros pour un restaurateur qui aurait réalisé un chiffre d’affaires de 500 000 euros au mois de décembre 2019. Soit 5 fois plus que les 20 000 euros évoqués par Pascal Praud.

Lire aussi : Aide de 20% du chiffre d’affaires : Qui est concerné ?

Comment expliquer les propos erronés de Pascal Praud ?

L’erreur faite ce mercredi 25 novembre par Pascal Praud, soutenu dans son argumentation par le restaurateur Stéphane Manigold, tient en fait d’une mauvaise interprétation de ce qu’est le seuil de 100 000 euros. Voici ses propos tenus hier : « Je répète pour que tout le monde comprenne bien, on te dit que t’auras 20% de ton chiffre d’affaires, bon, mais s’il y a un plafond de 100 000 euros de chiffre d’affaires, ça veut dire que tu ne peux pas toucher plus de 20 000 euros ». Or c’est ici que les propos de Pascal Praud sont faux, dans la mesure où contrairement à ce qu’il explique, il n’existe aucun plafond de chiffre d’affaires ! Le seul seuil existant, ce qui nous a d’ailleurs été confirmé ce matin dans l’entourage de Bruno Le Maire, est celui du montant de l’aide, qui est pour le moment plafonné à 100 000 euros. D’après nos informations, des négociations seraient même actuellement en cours pour que ce seuil de 100 000€ d’aide par mois soit relevé !

Lire aussi : Enquête : Les bonnes pratiques pour négocier son loyer à la baisse

Peu importe les faits, Pascal Praud poursuivait hier son réquisitoire contre l’exécutif, expliquant qu’« à force de prendre les gens pour des imbéciles, ça peut très mal se finir ». Avant de donner des leçons d’honnêteté intellectuelle, l’animateur serait bien inspiré de faire son travail de journaliste, et vérifier la véracité de ses propos, qui, pour rappel, sont diffusés en direct sur une chaine de grande audience. En plus de subir la fermeture de leur établissement, les commerçants ne doivent pas être trompés par de fausses informations et ne doivent pas servir de prétexte a des colères mises en scène, destinées à faire de l’audience…

Restez informés de l’actu Covid pour les commerçants et indépendants :

*Jean Castex a annoncé ce jeudi 26 novembre que cette aide de 20% du chiffre d’affaire mensuel perdu va également s’élargir aux secteurs du tourisme ou encore de l’évènementiel, comme les traiteurs, qui ne sont pas contraints par une fermeture administrative, mais subissent de plein fouet la crise actuelle. « Ces entreprises pourront également bénéficier de ce nouveau fonds de solidarité, dès lors que leur chiffre d’affaires s’est réduit d’au moins de moitié, avec un niveau d’aide qui se situera entre 15% et 20%, selon le niveau de baisse de chiffre d’affaires qu’elles ont subi », a-t-il expliqué. Plus d’infos dans notre article dédié.

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne