Chèques cadeaux doublés : le petit commerce doit aussi en bénéficier !

En fin d’année les entreprises accordent des chèques cadeaux à leurs salariés, à utiliser dans les commerces pour les achats de Noël. Le montant défiscalisé est doublé cette année, malheureusement peu de commerçants indépendants sont concernés. Explication.

Les commerces étant particulièrement touchés par la crise sanitaire, le ministère de l’Économie a décidé de doubler le plafond de défiscalisation des chèques cadeaux en l’augmentant à 342,80 euros, pour les achats de Noël. Une nouvelle mesure bien appréciée en cette période et ce tant pour les commerçants que pour les consommateurs qui vont en bénéficier.  

Lire aussi : Comment obtenir une reprise ou une remise auprès de vos fournisseurs ?

Le seul problème c’est que beaucoup de commerçants indépendants ne pourront pas bénéficier de ces bons d’achats. Car pour pouvoir accepter ces chèques accordés par les entreprises à leurs salariés, il faut que le commerçant soit auparavant affilié à l’un des émetteurs de chèques, tels que Groupe Up, Edenred, Sodexo ou Natixis. Et historiquement, ces émetteurs de titres référencent en majorité des grandes enseignes et des sites internet leader dans leur domaine d’activité.

Bercy indique qu’en raison d’un calendrier serré, il n’a pas été possible de trouver des moyens pour flécher les dépenses vers les petits commerces les plus fragilisés par les mesures de confinement. « L’État fait ce geste et j’attends en retour que les émetteurs de chèques cadeaux fassent un geste en faveur du commerce de proximité. Nous avons échangé avec les émetteurs historiques qui ont indiqué qu’ils allaient travailler pour permettre à plus de commerces de proximité de profiter également de leurs titres-cadeaux », a précisé Bruno Le Maire.

Lire aussi : Comment le web peut booster votre commerce ?

La digitalisation des commerces étant d’actualité, le ministre de l’économie a indiqué que de nouvelles offres émergent sur le marché des titres cadeaux et notamment celles qui s’adressent aux commerces de proximité. La plateforme Beegift, par exemple, s’adresse aux commerces de proximité et propose la gestion des chèques en magasin, à partir d’un simple smartphone. De nombreuses associations de commerçants et chambre de commerce et d’industries (CCI) ont également développé leur chèques cadeaux afin de promouvoir le commerce local, avec une certaine réussite. La Fédération Nationale des Vitrines de France devrait d’ailleurs prochainement annoncer le lancement de son site internet dédié,  “Mon chèque cadeau local”, dans lequel figureront toutes les villes et structures adhérentes de la Fédération qui ont un système de chèque cadeau local.

Et vous, acceptez vous déjà ces chèques cadeaux et si oui quel est votre retour d’expérience ?

Restez informés de l’actu Covid pour les commerçants et indépendants :

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne