Bars et restaurants fermés dès samedi à Aix-Marseille et en Guadeloupe

Passées en zone d’alerte maximale, la métropole d’Aix-Marseille et la Guadeloupe décident la fermeture totale de tous les bars et restaurants pour 15 jours, à compter du samedi 26 septembre.

Bien que redoutée, la décision n’était pas attendue par les restaurateurs et gérants de bar, tant dans la métropole Aix-Marseille, que dans les îles de Guadeloupe. La surprise est donc totale et ramène à quelques mois en arrière au moment du confinement. Un coup très dur pour les professionnels concernés et qui sonne aussi comme un avertissement pour tous les commerçants situés dans les zones où le virus circule activement.

LIRE AUSSI : La restauration et l’hôtellerie en grand danger !

Par ailleurs dès lundi, les bars auront l’obligation de fermer à 22H00 dans les zones d’alerte renforcées, tandis que les salles de sport et gymnases seront condamnées à baisser le rideau. Olivier Veran confirmait ainsi ce mercredi soir que “la situation se dégrade fortement sur tout le territoire” et précisait que trois indicateurs seraient dorénavant pris en compte selon les régions : le taux d’incidence, le taux d’incidence chez les personnes âgées et la part de patients Covid en réanimation. 

Un classement des département en cinq zones décidé

En vert, les zones d’alerte : 32 départements.

En rose, les zones d’alerte renforcées : Lyon, Nice et Bordeaux, ainsi que Lille, Toulouse, Saint Etienne, Rennes, Paris (y compris petite couronne), Rouen, Grenoble et Montpellier. 

En rouge écarlate, la zone d’alerte maximale : Aix-Marseille et la Guadeloupe. 

En noir, l’état d’urgence sanitaire : aucun département concerné actuellement.

Dans les zones d’alerte renforcées : les rassemblements sont limités à 1 000 personnes, les grands événements sont interdits, les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits dans l’espace public, les bars fermeront de façon partielle, les salles des fêtes et les salles polyvalentes sont aussi fermées. 

Dans les zones d’alerte maximale : les bars et les restaurants ferment, les établissements recevant du public doivent fermer, sauf s’ils respectent un protocole sanitaire strict. Les théâtres, les musées et les cinémas ne sont pas concernés. 

RESTEZ INFORMÉS SUR L’ACTU ET LES DISPOSITIFS RÉSERVÉS AUX COMMERÇANTS ET ARTISANS

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne