Actu / Débat

61% des consommateurs achètent régulièrement en ligne

Une récente étude du cabinet Wavestone analyse les tendances de consommation, en comparant les habitudes d’achat en magasin et celles sur internet.

Les Français consomment de plus en plus en ligne. C’est ce qui ressort du baromètre 2019 des nouvelles tendances de consommation du cabinet de conseil Wavestone. 61 % des consommateurs effectuent ainsi un achat en ligne au minimum une fois par mois, soit 3% de plus que l’année passée. Une augentation particulièrement visible sur la tranche d’âge la plus jeune (70 % des 18/44 ans, contre 67 % en 2018), mais également la plus âgée (47 % des 60-75 ans, contre 40 % en 2018) ! Signe que de nos jours, l’e-commerce concerne toutes les catégories de la population.

tendances de consommation

Les avantages de l’achat en ligne par rapport au magasin

Parmi les multiples raisons évoquées pour expliquer la croissance du nombre d’achats effectués en ligne, le baromètre des nouvelles tendances de consommation de Wavestone met l’accent sur la rapidité et la simplicité que permet ce dernier mode d’achat. En effet, l’étude montre que près de la moitié des consommateurs a déjà abandonné un achat en magasin à cause d’un temps d’attente trop long à la caisse. Pour répondre à cette problématique, plusieurs solutions sont d’ailleurs mises en avant pour le commerçant « physique » : paiement sans contact, caisse automatique, scannage des produits dans le rayon, paiement avec le smartphone, file unique.

Lire aussi : Les Français plébiscitent les commerces alimentaires de proximité

La fréquence d’achat sur internet diffère selon les catégories de produits et/ou de services

Si les achats en ligne progressent dans leur globalité, on observe en revanche que certains secteurs d’activités sont moins concurrencés que d’autres par le e-commerce. C’est le cas notamment de la pharmacie/parapharmacie/optique, de l’alimentaire, ou encore des produits d’entretien, où plus de 80% des achats se font encore en points de vente physiques (voir graphique ci-dessous).

frequence-achat-internet

L’équipement de la maison et de la personne subit quant à lui de plein fouet la concurrence des acteurs du e-commerce, avec une fréquence d’achat en magasin légèrement au dessus de 50%. A noter néanmoins que dans le secteur de l’habillement, cette part est en nette augmentation en 2019 (54%, contre 48% en 2018). Preuve en est que le point de vente physique a encore un bel avenir devant lui, le consommateur conservant toujours ce besoin de voir et toucher le produit. Rappelons à ce propos que la part du e-commerce en France reste encore marginale, aux alentours de 10%, soit 9 achats sur 10 qui se font toujours en magasin. Ce qui ne doit pas pour autant empêcher les commerçants d’entamer – pour ceux qui ne l’ont pas encore fait – ou de poursuivre la digitalisation de leur activité. Il n’est jamais trop tard !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*