Reconfinement : Quels sont les commerces autorisés à ouvrir ?

Le ministère de l’économie vient de dresser la liste des établissements qui seront autorisés à ouvrir pendant la période de confinement. Les services de vente à emporter et click & collect sont également autorisés.

fleuriste
Exceptionnellement, les fleuristes resteront ouverts jusqu’à dimanche 1er novembre au soir, en raison de la Toussaint.

Suite à l’intervention de Jean Castex ce jeudi 29 octobre 2020, le ministère de l’économie vient de dresser la liste des commerces considérés comme “essentiels” qui resteront ouverts pendant le confinement. Outre les commerces alimentaires, sont autorisés à continuer leur activité les stations-service, les garages, les laveries et blanchisseries, les magasins de journaux et de tabac, mais aussi de télécommunications, d’équipement informatique tout comme les opticiens et la location de voitures et d’équipement.

Voici dans le détail la liste des commerces autorisés à accueillir du public :

  • Entretien, réparation et contrôle techniques de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles
  • Commerce d’équipements automobiles
  • Commerce et réparation de motocycles et cycles
  • Fourniture nécessaire aux exploitations agricoles
  • Commerce de détail de produits surgelés
  • Commerce d’alimentation générale
  • Supérettes
  • Supermarchés
  • Magasins multi-commerces
  • Hypermarchés
  • Commerce de détail de fruits et légumes en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de viandes et de produits à base de viande en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de poissons, crustacés et mollusques en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de pain, pâtisserie et confiserie en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de boissons en magasin spécialisé
  • Autres commerces de détail alimentaires en magasin spécialisé
  • Les distributions alimentaires assurées par des associations caritatives
  • Commerce de détail de carburants et combustibles en magasin spécialisé
  • Commerce de détail d’équipements de l’information et de la communication en magasin spécialisé
  • Commerce de détail d’ordinateurs, d’unités périphériques et de logiciels en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de matériels de télécommunication en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de matériaux de construction, quincaillerie, peintures et verres en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de textiles en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de journaux et papeterie en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de produits pharmaceutiques en magasin spécialisé
  • Commerce de détail d’articles médicaux et orthopédiques en magasin spécialisé
  • Commerces de détail d’optique
  • Commerce de détail d’aliments et fournitures pour les animaux de compagnie
  • Commerce de détail alimentaire sur éventaires sous réserve, lorsqu’ils sont installés sur un marché, des dispositions du III de l’article 7
  • Commerce de détail de produits à base de tabac, cigarettes électroniques, matériels et dispositifs de vapotage en magasin spécialisé
  • Vente par automates et autres commerces de détail hors magasin, éventaires ou marchés n. c. a
  • Hôtels et hébergement similaire à l’exclusion des villages vacances, maisons familiales et auberges collectives
  • Location et location-bail de véhicules automobiles
  • Location et location-bail d’autres machines, équipements et biens
  • Location et location-bail de machines et équipements agricoles
  • Location et location-bail de machines et équipements pour la construction
  • Activités des agences de placement de main-d’œuvre
  • Activités des agences de travail temporaire
  • Réparation d’ordinateurs et de biens personnels et domestiques
  • Réparation d’ordinateurs et d’équipements de communication
  • Réparation d’ordinateurs et d’équipements périphériques
  • Réparation d’équipements de communication
  • Blanchisserie-teinturerie
  • Blanchisserie-teinturerie de gros
  • Blanchisserie-teinturerie de détail
  • Services funéraires
  • Activités financières et d’assurance
  • Commerce de gros fournissant les biens et services nécessaires aux activités mentionnées à la présente annexe.

Quels seront les commerces fermés ?

Par définition, il s’agit de l’ensemble des commerces qui ne sont pas présents dans cette liste, à savoir une majorité d’entre eux, tels que les bars, restaurants, boutiques de mode, coiffeurs, libraires… A noter qu’exceptionnellement, les fleuristes pourront rester ouverts jusqu’à dimanche 1er novembre au soir, en raison de la Toussaint. Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a par ailleurs annoncé que les marchés, extérieurs comme couverts, restaient à ce stade ouverts.

Lire aussi : L’e-réservation, l’alternative au e-commerce conçue pour les indépendants

Peut-on faire de la vente à emporter ?

Parmi les commerces frappés d’une obligation de fermeture, la livraison de commandes et la vente à emporter sont néanmoins toujours autorisées. Cela vaut pour de nombreux secteurs, notamment la restauration, mais aussi les librairies, les disquaires ou encore les boutiques de mode, à condition qu’il soit possible de venir récupérer son achat sans entrer dans le commerce. Un casse tête supplémentaire pour les commerçants, puisque en l’état actuel des choses, très peu d’entre eux disposent d’un comptoir de retrait…

Restez informés de l’actu Covid pour les commerçants et indépendants :

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne