Portrait commerçant – L’entrepreneur Restaurateur

Fils et petit-fils de commerçant, Stephan Labasse a implanté quatre franchises dans la restauration en région Centre-Val de Loire, avant d’ouvrir à Tours en 2020 un restaurant Big Fernand.

Stephan Labasse

Avec une arrière grand-mère chausseur et des parents dans l’optique, Stephan Labasse a « grandi parmi les boîtes de chaussures et de lunettes ! » Il quitte Bourges pour étudier le commerce à Paris. Une carrière commerciale s’ouvre à lui rapidement, à divers postes jusqu’à la direction régionale. Chez Brandt puis chez SFR pendant quinze ans, Stephan Labasse s’investit dans l’électroménager puis la téléphonie, à Lyon et Paris. Le tournant de la quarantaine se révèle décisif. « J’ai une nature curieuse », précise t-il. Un virage radical vers l’univers de la restauration en ville ne l’effraie pas. Ce nouveau défi dans un secteur encombré lui donne même des ailes ! En 2011, il quitte la capitale pour devenir restaurateur à Orléans.

Lire aussi : Portrait commerçant – Croisière méditerranéenne

Stephan Labasse ouvre son premier Sushi Shop en 2012, puis remet le couvert et double la mise deux ans plus tard dans sa ville natale. « Sushi Shop est une marque forte, une enseigne de proximité avec des valeurs qui me sont chères : la fraîcheur des produits, la qualité du savoir-faire et du service », analyse-t- il. En implantant un corner chez Leclerc en 2017, il adapte le concept à la grande distribution. Mais le recrutement et la fidélisation du personnel sont une problématique quotidienne. « Il faut sans cesse se remettre en question, revoir les argumentaires, faire évoluer l’organisation, le management… ». La même année, il décide d’implanter Big Fernand à Orléans. « Le process est plus simple avec un travail d’assemblage qui exige d’être rapide », précise-t-il. Stephan Labasse ne décélère pas… En 2019, il prend les rênes des Vitrines d’Orléans, une association regroupant 350 commerces adhérents. « Nous avons deux axes d’action, énonce-t-il. Fédérer les commerçants et organiser des animations. » Le franchisé va continuer à sa manière à dynamiser le centre ville. Tours aura son Big Fernand dès cette année !

Sushi Shop : 2012 (centre Orléans), 2014 (Bourges), 2017 (corner Leclerc) Big Fernand : 2017 (Orléans), 2020 (Tours) Effectif : 70 salariés CA : 4 M€ Cible : 30-40 ans

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne