Port du masque obligatoire : Liste des lieux concernés

L’obligation de porter un masque dans les lieux publics clos entre en vigueur dès ce lundi 20 juillet 2020. Le gouvernement vient de dresser la liste des établissements concernés.

port du masque obligatoire commerce

C’était attendu, c’est désormais officiel, le port du masque devient obligatoire dans les lieux publics clos dès ce lundi 20 juillet 2020. La Direction générale de la santé (DGS) a détaillé il y a peu la liste des lieux dans laquelle cette obligation a cours :

  • Salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, y compris les salles de spectacle et les cinémas.
  • Restaurants et débits de boissons
  • Hôtels et pensions de famille
  • Salles de jeux
  • Établissements d’éveil, d’enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement
  • Bibliothèques, centres de documentation
  • Établissements de culte
  • Établissements sportifs couverts
  • Musées
  • Établissements de plein air
  • Chapiteaux, tentes et structures
  • Hôtels-restaurants d’altitude
  • Établissements flottants
  • Refuges de montagne.
  • Les gares routières et maritimes ainsi que les aéroports.
  • Les magasins de vente (commerces en tout genre), centres commerciaux
  • Administrations et banques.
  • Les marchés couverts

Dans les autres catégories d’établissements et notamment les bureaux d’entreprises, le port du masque n’est pas obligatoire, mais il peut être imposé par l’exploitant.

Quelle sanction en cas de non respect du port du masque ?

La DGS a indiqué que « le non-respect de (la) mesure pourrait être susceptible, comme c’est le cas dans les autres lieux où le port du masque est obligatoire, notamment les transports, d’une contravention de 4e classe », soit une amende forfaitaire de 135 euros. Si le chaland décide de retirer son masque alors qu’il est déjà dans les lieux, c’est lui et lui seul qui devra s’acquitter de la sanction financière. Quid en revanche du commerçant, risque-t-il lui aussi une amende si un client se balade sans masque dans son commerce ? Pour le moment nous n’avons pas encore de réponse claire à ce sujet, puisque le décret d’application n’a pas encore été publié. Mais si l’on prend l’exemple des entreprises des secteurs CHR (cafés-hôtels-restaurants), en cas de non-respect du port du masque par vos clients, vous êtes passible d’une amende de 750 € !

Lire aussi : Bilan du commerce et de la restauration deux mois après le déconfinement

De quoi alerter les organisations patronales, à l’image de l’Alliance du commerce, qui a appelé ce matin au micro de FranceInfo à faire « preuve de civisme ». « Nous ne souhaitons pas que le commerçant se transforme en policier », a-t-il ajouté par la suite. Gageons que chacun puisse ainsi prendre ses responsabilités, et surtout que cette nouvelle obligation ne pénalisera pas l’activité des commerces…

Cliquez ici pour télécharger l’affiche : « Ici, le port du masque est obligatoire », mise à disposition par le gouvernement.

RESTEZ INFORMÉS SUR L’ACTU ET LES DISPOSITIFS RÉSERVÉS AUX COMMERÇANTS ET ARTISANS

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne