Les modalités de remboursement des PGE vont être assouplies

Les entreprises ayant souscrits à des Prêts Garantis par l’Etat (PGE) auront jusqu’à six ans pour rembourser leur emprunt, et bénéficieront de taux bancaires compris entre 1 et 2,5 %.

Banque-libre-de-droit

Bruno Le Maire l’avait annoncé la semaine dernière, c’est désormais acté, les entreprises ayant souscrits à des PGE pour palier un manque de trésorerie vont pouvoir bénéficier d’un délai supplémentaire pour le remboursement. Initialement, l’emprunt pouvait être amorti sur une période de un à cinq ans maximum, désormais les entreprises pourront étaler le remboursement jusqu’à six ans.

Des taux allant de 1 à 2,5 %

Concernant les taux de remboursement des PGE, « cela devrait permettre, dans les conditions actuelles de taux, de proposer une tarification maximale de 1 à 1,5% pour des prêts remboursés d’ici 2022 ou 2023, et de 2 à 2,5% pour des prêts remboursés d’ici 2024 à 2026, coût de la garantie de l’Etat compris », a expliqué le ministère de l’Economie et des finances dans un communiqué. Bruno Le Maire rappelant bien, par ailleurs, que les chefs d’entreprises ayant souscrits à des PGE « ne sont pas engagés sur leurs biens individuels dans ce prêt garanti par l’Etat ».

Lire aussi : Plan de relance : Les mesures à destination des commerçants

De quoi satisfaire l’ancien Président de l’U2P (Union des Entreprises de Proximité), désormais ministre délégué aux Petites et moyennes entreprises. « Nous pouvons nous réjouir de cette excellente nouvelle qui était très attendue par nos entrepreneurs. Il est essentiel de les rassurer, dans leur reprise d’activité, et de leur donner une visibilité sur les dispositifs de soutien mis en place. C’est tout le sens du travail que nous avons engagé avec les banques depuis plusieurs semaines et qui se concrétise aujourd’hui avec un engagement clair sur les conditions de remboursement des PGE, dont 95 % des bénéficiaires sont des TPE/PME », s’est-il félicité.

RESTEZ INFORMÉS SUR L’ACTU ET LES DISPOSITIFS RÉSERVÉS AUX COMMERÇANTS ET ARTISANS

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne