Les Français vont moins dépenser pour les vacances d’été !

Plusieurs études font état d’un budget vacance en baisse pour cet été, en raison notamment du contexte inflationniste.

consommation Français

L’envolée des prix va peser sur le budget vacances des Français. C’est en tout cas ce qui ressort de la dernière étude CSA Research, menée pour Cofidis. Si une large majorité (63%) envisage bien de partir en vacances cet été, le budget qu’ils prévoient d’allouer à leur escapade estivale apparaît ainsi sensiblement en baisse cette année : 1641 euros pour ces vacances, contre 1765 euros en 2019 (date de la dernière édition de cette enquête), soit une baisse de 8%. Un budget qui fluctue selon les générations, les 18-24 ans prévoyant de dépenser 1 141€ pour leurs vacances d’été, contre 1 930€ en moyenne pour les 65 ans et plus. « Les habitants de l’Île-de-France sont quant à eux ceux dont le budget vacances sera le plus élevé : en moyenne 2 099€ », précise l’étude.

L’inflation, première responsable des restrictions des Français pour l’été

Chiffre fort de cette enquête, 64% des Français ont le sentiment qu’ils vont devoir se restreindre sur leur budget vacances, un chiffre qui monte à 77% chez les 18-24 ans. La raison principale de ces restrictions budgétaires ? L’inflation pour une nette majorité (52%) des vacanciers (69% chez les 50-64 ans). Loin derrière arrivent ensuite des imprévus financiers au cours des derniers mois (15%), d’autres projets de dépenses importantes pour les mois à venir (13%), le fait de ne pas avoir d’épargne de côté (10%) ou encore un projet de vacances avec un coût plus élevé que prévu (9%). Des données confirmées par un autre sondage, d’OpinionWay pour Bonial, qui montre notamment que 8% des Français pourraient même annuler leurs loisirs ou leurs vacances en raison du contexte inflationniste.

Lire aussi : Les prix des fonds de commerce continuent de s’envoler !

« Sans surprise, les congés d’été des Français seront cette année placés sous le signe des restrictions, aussi bien sur les achats plaisirs que sur l’alimentation et le choix du logement », décrypte Mathieu Escarpit, Directeur marketing chez Cofidis France.

Restez informés de l’actu pour les commerçants et indépendants :

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez de notre offre découverte :

1€/mois pendant 3 mois
Je m’abonne