Simplification administrative : commerçants et artisans, envoyez vos propositions

Le gouvernement souhaite simplifier les tâches administratives auxquelles sont soumis les dirigeants d’entreprises. Pour ce faire, le réseau des chambres de métiers et de l’artisanat met à disposition une adresse email destinée à recueillir les témoignages et propositions des commerçants et artisans.

simplification administrative commerce

Tous les chefs d’entreprises pourront en témoigner, les tâches administratives sont pour la plupart du temps fastidieuses, mais surtout complexes. Les pouvoirs publics en ont pris la mesure ces dernières années, à l’image de la Loi Pacte (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation de l’Entreprise), votée en 2019, et qui a permis de simplifier et de regrouper de nombreuses tâches administratives. Le gouvernement souhaite aller encore plus loin aujourd’hui dans cette démarche de simplification, à travers notamment, la Stratégie nationale pour l’artisanat et le commerce de proximité, lancée en octobre dernier.

En ce moment même, la Direction générale des entreprises (DGE) travaille en ce sens afin d’améliorer la présentation, mais aussi l’aspect pédagogique des informations présentes dans les documents administratifs. En accord avec les organisations professionnelles et chambres consulaires, les formulaires administratifs seront ainsi simplifiés dès 2020.

Commerçants et artisans, partagez vos propositions pour simplifier les tâches administratives

En vue de proposer de nouvelles améliorations et pistes de réflexions afin d’améliorer la vie administratives des entreprises, les chambres consulaires appellent les commerçants et artisans à communiquer leurs propositions. Dans cette optique, deux adresses email ont ainsi été mises à disposition :

Lire aussi : Les Vitrines de France adressent leurs recommandations pour les futur(e)s maires

Afin de centraliser des pistes d’amélioration, les chambres consulaires appellent les artisans et commerçants de proximité à communiquer leurs suggestions. Pour ce faire, deux adresses email ont été mises à disposition :

N’hésitez pas à leur écrire pour leur faire part de vos suggestions. Car même si les choses évoluent dans le bon sens ces dernières années, nul doute qu’il reste encore de nombreux points à améliorer !

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne