Plan de vitrines, comment ça marche ?

La conception des vitrines doit s’anticiper sur plusieurs mois pour espérer obtenir de vrais retours en boutique. D’où la nécessité d’établir alors un plan de vitrines, avec quelques règles à la clé. Explications.

Plan de vitrines

Les vitrines sont pour le commerce de détail, ce qu’est la publicité pour les marques industrielles ! En plus d’atteindre directement les clients potentiels, elles peuvent désormais être utilisées en communication sur les réseaux sociaux. D’où l’importance d’y consacrer des efforts particuliers. S’il est de plus en plus fréquent de constater de très belles améliorations dans les scénarisations des vitrines, qu’en est-il de leur programmation ? Et pourquoi avoir un plan de vitrines ?

Qu’est-ce qu’un plan de vitrines ?

La notion de « plan de vitrines » est en fait très simple : elle consiste à programmer à l’avance l’ensemble des vitrines qui seront réalisées sur l’année à venir, au même titre que l’on projette ses prévisions de chiffre d’affaires par période. Si la fréquence de renouvellement – par exemple la quinzaine – peut être une constante selon les secteurs, les thématiques doivent être changées à chaque nouvelle période ce qui implique donc des mises en scènes afférentes. De nouvelles vitrines qui imposent un minimum de moyens, tels que revoir l’ensemble des supports, mannequins, décors et autres affiches nécessaires.

Comment s’y prendre ? Et surtout, comment parvenir à faire de sa vitrine un appel à entrer dans la boutique ? Professionnels de l’agencement de magasin et de la conception de vitrines partagent leurs bonnes pratiques.

Cet article est réservé aux abonnés.

Profitez de notre offre découverte :
1€/mois pendant 3 mois
Je m’abonne
Déjà abonné ? Se connecter

Connexion



  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez de notre offre découverte :

1€/mois pendant 3 mois
Je m’abonne