Gestion

Le paiement sans contact devient une habitude pour les Français

Le paiement sans contact est entré dans les mœurs des Français, qui sont également de plus à plus nombreux à payer avec leur smartphone.

paiement sans contact
78% des Français utilisent le paiement sans contact, dont 70% de manière régulière.

Intronisé depuis seulement quelques années en France, le paiement sans contact a rapidement été adopté par une grande majorité de Français. C’est ce que révèle un récent sondage Ifop pour Mastercard, mené du 21 au 24 mai 2019 auprès d’un échantillon de 2 601 Français âgés de 18 ans et plus. Ainsi, 78% des Français interrogés l’utilisent, et ils sont 70% à le faire de manière quotidienne ou régulière. Dans le détail, l’étude montre que 12% d’entre eux règlent ainsi leurs achats tous les jours ou presque, 41% une à trois fois par semaine et 17% une à trois fois par mois. Sans surprise, ce sont les jeunes (18% d’utilisateurs quotidiens) et les cadres (20%) qui sont les plus friands de ce nouveau mode de paiement, mais aussi les familles nombreuses (18%).

Lire aussi : 5 tendances du commerce de demain

En revanche, l’étude de l’Ifop montre que les Français rechignent encore à utiliser le paiement sans contact à l’étranger, y compris dans les pays de la zone euro, préférant payer en insérant la carte dans le terminal, ou même en espèces.

Le paiement via smartphone se démocratise

Nouveau moyen de paiement également plébiscité par les Français, le smartphone. « Ce phénomène est marqué notamment par le développement et l’accessibilité des applications de paiement mobile qui favorisent le paiement sans contact au moins pour les petits paiements. La carte bancaire étant donc moins utilisée dans ce cas », affirme l’étude.

Les autres moyens de paiement connectés sont en revanche bien moins utilisés par le grand public. Le sondage Ifop montre ainsi que le paiement connecté grâce à une montre n’est connu que par 50% des sondés, un pourcentage qui tombe à 31% pour le bracelet ou la bague (31%), 24% pour le réfrigérateur, et seulement 22% pour la voiture (oui, vous avez bien lu, il est désormais possible de commander et de payer avec votre voiture et même à partir de votre frigo connecté !). Une méconnaissance qui ne devrait pas durer selon les auteurs de l’étude, qui appuient leur argumentation sur le fait que « l’augmentation constante des ventes d’objets connectés est bien réelle et l’intérêt du public pour cette technologie également ». D’où l’importance pour les commerçants de rester informés sur les évolutions des comportements d’achats des consommateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*