Actu / Débat

L’e-commerce explose en France

L’e-commerce a progressé de 12% au seul premier trimestre 2019. Le cap des 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires devrait être franchi avant la fin de l’année.

S’il y a un un canal de distribution qui ne connaît pas la crise en France, c’est bien l’e-commerce. Et pour cause, comme le révèle la FEVAD (Fédération de la vente à distance) dans une récente note, le chiffre d’affaires de la vente en ligne a bondi de 11,9% au premier trimestre 2019. « Le montant dépensé atteint 24,9 milliards d’euros sur les 3 premiers mois de l’année. Les e-acheteurs ont réalisé plus de 400 millions de transactions sur les sites e-commerce au cours du 1er trimestre 2019, soit une augmentation de 19% sur un an », explique notamment la Fédération.

l'e-commerce-France-2019
50 transactions en ligne en moyenne sont réalisées par seconde en France !

Les achats depuis smartphone bientôt en tête

L’étude trimestrielle de la Fevad montre également que les habitudes d’achat des consommateurs évoluent au fil des années. La fréquence d’achat déjà est plus élevée, pour atteindre 12,7 achats par acheteur au premier trimestre 2019 (vs 10,7 achats au premier trimestre 2018). Une tendance à la hausse qui peut notamment être expliquée par l’utilisation croissante du smartphone pour effectuer ses emplettes. 35% des achats se font en effet depuis mobile, en hausse de 22% sur une année ! Ce dernier canal devrait ainsi supplanter l’ordinateur portable d’ici 2021.

Lire aussi : Le seuil de la détaxe va être abaissé à 100 euros

Au niveau de la fréquentation des principaux sites e-commerce, la dynamique reste quant à elle globalement la même, avec la plus grosse part de marché qui est toujours captée par Amazon. Cdiscount et La Fnac complètent le podium (voir classement ci-dessous).

classement-site-e-commerce-France-2019

Le drive en plein boom

Parallèlement à son étude sur le chiffre d’affaires de l’e-commerce au premier trimestre 2019, la FEVAD a publié une seconde enquête qui montre que la France est championne d’Europe des achats en ligne de PCG (Produits de Grande Consommation). On recense ainsi plus de 5 100 sites Drive sur le territoire français, et des ventes en hausse de 7% ! Selon Marc Lolivier, Délégué Général de la Fevad, « avec le Drive, les acteurs français de la grande distribution ont su créer un modèle e-commerce original permettant de combiner internet et magasins. Ce modèle français a fait ses preuves. Il permet aujourd’hui à la France d’être championne d’Europe sur ce segment e-commerce. Il est fort probable que sa déclinaison en version « drive piéton » rencontrera le même succès. » Preuve en est que l’e-commerce n’est pas incompatible avec une bonne vitalité du commerce physique. A chacun de trouver son modèle.

One Comment

  1. plastifieuses.fr

    Bonjour

    C’est une bonne chose, ce boom du e-commerce permet de créer des emplois dans un secteur dynamique (relations clients, logistique, markéting, référencement …). La tendance en B2B est également à la hausse, les professionnels achètent de plus en plus en ligne. Il y a des opportunités pour les commerces traditionnels de pouvoir se développer avec un site de e-commerce.

    Cordialement
    Thierry
    https://www.plastifieuses.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*