La fréquentation des commerces en chute libre !

L’observatoire de la fréquentation des magasins Procos/Stackr estime que la perte de clientèle s’est située entre -10% et -30%, selon les mois, en 2021.

fréquentation magasins

La crise sanitaire a porté un coup très dur à l’ensemble des acteurs du commerce, avec notamment une perte de clientèle conséquente. Les chiffres publiés la semaine dernière par l’observatoire de la fréquentation des magasins Procos/Stackr, sont là pour l’attester. « En effet, si la fréquentation est chaque mois au-dessus de celle de 2020, sauf en août à la suite de la mise en place du pass sanitaire, elle reste très en dessous de celle de 2019 (à l’exception de mai) et très fortement, entre -10 % et -30 % selon les mois », relate Procos, la fédération du commerce spécialisé. Une tendance à la baisse qui a particulièrement touché les commerçants installés en cœur de ville, en moyenne plus impactés sur l’année que ceux situés en périphérie.

Une chute de la fréquentation amorcée depuis quelques années.

Si l’effondrement de la fréquentation des points de vente est le résultat direct de la crise sanitaire et des restrictions qui ont été mises en place, la perte de clientèle des commerces physiques remonte quant à elle à plus loin, bien que dans des proportions plus mesurées. Dès la première année de la parution du baromètre Procos/Stackr, en 2017, on notait déjà une baisse de fréquentation dans les magasins (voir graphique plus bas). « La fréquentation des points de vente baisse tendanciellement depuis dix ans, mais la crise Covid n’a fait qu’accélérer le phénomène sous l’effet de deux évolutions majeures et structurelles : le développement de l’omnicanal et celui du télétravail, donc des modes de vie et des baisses de fréquence de mobilité d’une partie des Français », analyse Procos. En base 100 en 2016, la fréquentation est ainsi passée à 70 en 2021.

Évolution de la fréquentation des magasins depuis 2017

fréquentation commerce 2022

Quid de l’avenir ?

L’horizon d’une amélioration à moyen terme de la situation sanitaire laisse entrevoir une amélioration de la fréquentation des commerces pour les prochains mois. Mais d’ores et déjà les prévisions de l’observatoire Procos/Stackr montrent qu’il sera difficile de retrouver le niveau de fréquentation d’avant crise. Les habitudes de vie et de consommation d’une partie des Français ont sensiblement changé, et devraient se renforcer avec la démocratisation des achats en ligne, du drive, du télétravail… « Nous basculons vers un modèle omnicanal dans lequel le client se déplace beaucoup moins souvent en magasin, à la fois dans l’alimentaire et le non-alimentaire », prophétise ainsi Procos.

Lire aussi : Et si c’était le bon moment pour vendre son fonds de commerce ?

Une perte de clientèle qui profiterait en premier aux acteurs du web, l’étude de Procos anticipant une croissance de 50% des dépenses sur le web par habitant entre 2020 et 2025 en France. De 347 euros par an en moyenne en 2015, à 617 euros en 2020, elles progresseraient à 924 euros en 2025. Une moyenne bien moins élevée que dans les autres pays occidentaux (1380€ en Allemagne, 2251€ au Royaume-Uni, et même 3127€ aux Etats-Unis), ce qui laisse à penser que cette tendance au e-commerce devrait continuer à croitre tout au long de la décennie. Une nouvelle ère pour le commerce est en train de se dessiner.

Comment développer son activité grâce au web ?

Vous souhaitez vous faire conseiller sur la stratégie web à adopter pour votre activité, ou vous avez besoin d’un devis pour un site marchand, un site vitrine, une caisse connectée… ? Chez l’echommerces nous avons à cœur d’aider les commerçants à se développer pour préparer au mieux l’avenir. N’hésitez pas à nous contacter directement via le formulaire ci-dessous, notre partenaire vous rappellera par la suite pour analyser ensemble votre situation ainsi que vos besoins.

Faites-vous rappeler par un conseiller formateur :

Sans engagement de votre part, nous prenons le temps de discuter avec vous de la situation de votre commerce et vous proposons une solution adaptée.

Contactez nous en remplissant le formulaire ci-dessous :


Ou prenez rdv en ligne directement :


Prenez rdv en ligne directement :


  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez de notre offre découverte :

1€/mois pendant 3 mois
Je m’abonne