Discothèques, concerts, trains… Ce qui change à partir de ce mercredi 16 février

Plusieurs restrictions sanitaires prennent fin à partir de ce mercredi 16 février. Le passe vaccinal pourrait quant à lui être levé d’ici les prochaines semaines.

interdiction bars et restaurants

Alors que la situation épidémique s’améliore de jour en jour, le gouvernement franchit une nouvelle étape dans la levée des restrictions sanitaires ce mercredi. Rappelons déjà que depuis le 2 février, les lieux recevant du public assis, telles que les salles de spectacles ou les enceintes sportives, peuvent à nouveau fonctionner à pleine capacité. L’obligation du port du masque en extérieur a également été levée, tout comme celle du télétravail.

Ce mercredi, les discothèques peuvent ainsi à nouveau accueillir du public, après dix semaines de fermeture ! Le passe vaccinal reste en revanche obligatoire, de même que le contrôle d’identité. Les concerts debout sont également à nouveau autorisés, et il est possible de consommer dans les stades, cinémas et transports. De la même manière, la consommation au comptoir dans les bars est réautorisée.

Vers la fin du passe vaccinal ?

En complément de ces allégements, l’exécutif a par ailleurs décidé que le port du masque ne sera plus obligatoire dans les lieux actuellement soumis au passe vaccinal (restaurants, bars, cinémas, salles de sport…) à partir du 28 février, à l’exception des transports longue durée (trains et avions). « Si on suit cette dynamique, 15 jours après le 28 février, ça nous amène à la mi-mars, on pourrait commencer à se poser sérieusement la question du port du masque en intérieur, chez les adultes et les enfants », a également récemment affirmé Olivier Véran.

Lire aussi : Baromètre 2021 : 77% des commerçants en baisse d’activité 

Quand au passe vaccinal, il pourrait être levé « fin mars, début avril », selon le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. A point nommé juste avant le premier tour des élections présidentielles…

Restez informés de l’actu pour les commerçants et indépendants :

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez de notre offre découverte :

1€/mois pendant 3 mois
Je m’abonne