Actu / Débat

Les créations d’entreprises en forte hausse en 2019

L’engouement pour les créations d’entreprises reste très fort en France, particulièrement dans le secteur du commerce, des transports, de l’hébergement et de la restauration.

+15,9%. Soit l’augmentation des créations d’entreprises au cours des douze derniers mois, signe que la voie entrepreneuriale séduit de plus en plus d’actifs. Un engouement particulièrement prononcé lors du mois de juin 2019, avec quelques 67 778 entreprises créées selon l’Insee, en hausse de 3% par rapport au mois de juin 2018. « Les créations d’entreprises classiques accélèrent (+3,4 % après +0,4 %) et les immatriculations de micro-entrepreneurs se redressent (+2,5 % après –0,3 %) », indique par ailleurs l’Insee.

creations d'entreprises

Les secteurs du commerce, du transport, de l’hébergement et de la restauration en plein boom

Si les créations d’entreprises sont soutenues tous secteurs d’activités confondus, le commerce, les transports, l’hébergement et la restauration affichent la meilleure progression (+21%), devant les activités immobilières (+19%), et enfin l’industrie (+17,9%), dont +16% pour l’industrie manufacturière !

Lire aussi : « Une vague de cessations de paiements devrait intervenir au second semestre 2019 »

« Tous les types de créations sont en hausse : les immatriculations de micro-entrepreneurs (+26,6 %), les créations d’entreprises individuelles classiques (+10,0 %) et, dans une moindre mesure, celles de sociétés (+6,0 %) », ajoute également l’Insee dans son rapport. Une forte augmentation que l’Institut national de la statistique et des études économiques explique avant tout par le doublement des seuils de chiffres d’affaires, une mesure instaurée au début de l’année 2018. Ces seuils, qui permettent de bénéficier d’un régime fiscal et social très avantageux en comparaison au régime classique, ont ainsi été abaissés à 170 000 euros pour la vente de marchandises et 70 000 euros en ce qui concerne les prestations de services.

création-dentreprise
Source : Les Echos.

Ce rythme soutenu de créations d’entreprises devrait se poursuivre également au cours du second semestre 2019, puisque plusieurs mesures visant à favoriser l’entrepreneuriat entreront prochainement en vigueur. Le stage payant préalable à l’installation, que doivent effectuer les futurs micro-entrepreneurs, sera ainsi bientôt supprimé. Un guichet unique pour les créations d’entreprises et totalement dématérialisé sera également inauguré, afin de faciliter les démarches des entrepreneurs. Un guichet qui ne devrait cependant être opérationnel qu’à partir du 1er janvier 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*