En Belgique, une aide de 5000 € pour les commerçants

Le gouvernement wallon a annoncé la mise en place d’une indemnité forfaitaire défiscalisée de 5 000 euros pour les commerçants impactés par la crise du Covid-19.

aide commerçant Belgique

En ces temps difficiles, la solidarité nationale belge envers les commerces de proximité n’est pas qu’une posture et se traduit en espèce sonnante et trébuchante. Notamment en ce qui concerne l’aide directe attribuée aux indépendants. Alors qu’en France, les pouvoirs publics ont tout juste consenti à accorder une indemnité de 1500 euros aux entreprises en difficulté, voire moins selon les cas, les gouvernements wallon et flamand (les deux principaux gouvernements du territoire belge) se sont montrés quant à eux bien plus généreux.

Le gouvernement wallon a ainsi décidé d’octroyer une indemnité forfaitaire unique de 5 000 euros à chaque entreprise de moins de 50 salariés contrainte de fermer ou d’arrêter ses activités. Une mesure qui a même été étendue aux salons de coiffure, aux restaurants proposant des repas à emporter ainsi qu’aux hôtels, qui n’étaient quant à eux pas dans l’obligation de fermer jusqu’à récemment. « Nous savons que ça va compliquer le cadre budgétaire, mais aujourd’hui l’urgence est telle que l’on ne doit pas se fixer de limite », a justifié Rudi Vervoot, Ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale. Une indemnité qui ne sera pas renouvelable, a tout de même précisé le Ministre de l’Economie, Willy Borsus. A noter enfin que les commerçants ne sont pas les seuls à bénéficier d’aides spécifiques. Un revenu de remplacement pour les indépendants a également été créé pour toutes les entreprises faisant face à des difficultés, allant de 1291,69 euros pour une personne isolée et jusqu’à 1614,10 euros en cas de charge de famille.

Une aide de 4000 euros pour les commerçants de Flandre

La générosité Belge ne s’arrête pas uniquement à la Wallonie. Dans la lignée des annonces du gouvernement wallon, la Flandre a décidé d’accorder une indemnité de 4000 euros à tous les commerces qui ont été contraints de fermer, mais aussi aux restaurants et autres établissements qui auraient réussi à maintenir une activité réduite. Le gouvernement flamand s’est également engagé à accorder un montant supplémentaire de 160 euros par jour dans le cas où le confinement durerait plus de 21 jours (ce qui on le sait depuis peu, sera déjà le cas).

Lire aussi : Coronavirus : Les assurances refusent d’assurer la perte d’exploitation

Par ailleurs, la Flandre a également annoncé une mesure pour les travailleurs mis au chômage technique. Leur facture d’eau, de gaz et d’électricité sera prise en charge pendant un mois par l’ensemble des contribuables flamands. Une mesure qui pourrait concerner 100 000 travailleurs pour un montant total de 20 millions d’euros. Des mesures fortes que l’on ne peut que saluer, surtout au regard des dispositifs d’aides annoncés en France, qui a côté font pâle figure…

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne