7 salons de coiffure et instituts de beauté fermés pour non-respect des règles sanitaires

La préfecture de police de Paris a ordonné la fermeture de sept commerces qui « ne se conformaient pas aux consignes sanitaires élémentaires ». Ils ne pourront pas rouvrir avant le 10 juillet.

Les pouvoirs publics entendent faire preuve de fermeté pour que les conditions sanitaires du déconfinement soient respectées. Jeudi 14 mai, le préfet de police, Didier Lallement, a ainsi ordonné la fermeture administrative de sept commerces, des salons de coiffure et des instituts de beauté, situés dans le 10e arrondissement de la capitale. Selon lui, ces commerces « ne se conformaient pas aux consignes sanitaires élémentaires et généraient, par leur mode de fonctionnement, des situations susceptibles de favoriser la propagation du COVID-19 ». Ajoutant par ailleurs que « ces sept commerces ne pourront pas rouvrir jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire, soit le 10 juillet prochain ». Une décision qui intervient après plusieurs alertes lancées par les membre du collectif les Habitants/ParisX qui dénonce, depuis 2018, les nuisances, les trafics récurrents et la suroccupation du domaine public dans le quartier de Château d’eau.

Lire aussi : 50 % de vos équipements sanitaires pris en charge

Une sanction qui peut paraître compréhensible au vu du contexte sanitaire actuel, quand bien même la décision de la prolonger jusqu’au 10 juillet semble assez sévère, après déjà deux mois de fermeture administrative. Mais la préfecture de police n’entend pas relâcher la pression. « Les services de la préfecture de Police multiplient les contrôles et des sanctions continueront d’être prononcées à l’égard des commerçants non responsables qui mettent en danger la vie de leurs clients », conclut-elle dans son communiqué. Les commerçants sont donc prévenus. Quand bien même, et il est important de le souligner, l’immense majorité des salons de coiffure, comme des instituts de beauté et plus généralement l’ensemble des commerces indépendants, ont appliqué correctement les mesures de protection sanitaire en vigueur. Assurant ainsi leur sécurité, mais aussi celle de leurs salariés et de leurs clients.

Trouvez tous les équipements sanitaires nécessaires pour votre commerce en cliquant ici.

RESTEZ INFORMÉS SUR L’ACTU ET LES DISPOSITIFS RÉSERVÉS AUX COMMERÇANTS ET ARTISANS

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne