Reprise timide de l’activité dans les commerces

3 semaines après la fin du confinement, l’activité des commerces de proximité repart progressivement, même si nous sommes encore loin d’une véritable reprise. Témoignages de commerçants.

centre-ville fréquentation

Alors que la réouverture de la majorité des commerces est effective depuis maintenant un peu plus de trois semaines, l’heure est à un premier bilan pour le commerce indépendant. Et le moins que l’on puisse dire c’est que celui-ci est globalement assez encourageant, compte tenu de la situation sanitaire et de la très forte inquiétude qui pesait initialement sur la reprise. Cependant, 55 % des répondants au sondage que nous avons mené du 26 mai au 2 juin 2020 et qui a récolté 1096 réponses, font état d’une baisse de la fréquentation en point de vente depuis le 11 mai, par rapport à l’avant crise. « Les clients sont contents de nous retrouver, mais la fréquentation en boutique reste toujours assez timide, on attend encore les prochains jours pour voir si la situation va revenir à la normale », témoigne ainsi, la gérante d’une boutique de décoration, à Besançon.

fréquentation commerce Covid

Si une majorité de commerçants constatent ainsi une baisse du trafic en boutique, certains en revanche ont vu la clientèle revenir en nombre, avec un panier moyen à la hausse ! « Je suis très agréablement surprise de cette reprise, les clientes sont au rendez-vous et ont envie de se faire plaisir. Notre chiffre d’affaires est similaire à celui enregistré au mois de mai de l’an passé, malgré les 11 jours de fermeture, nous sommes très contents », se félicite ainsi cette gérante d’une boutique de prêt-à-porter pour femme, dans le Doubs. 31 % des commerçants déclarent ainsi un panier d’achat moyen en hausse depuis le 11 mai, mais une proportion similaire constate à l’inverse une baisse de ce panier moyen d’achat… Des chiffres qui illustrent cette disparité des situations selon les commerçants, et qui semblent souvent trouver son origine dans le lieu d’implantation. « Nous sommes installés dans une petite ville, au sein d’une région très peu touchée par le virus, forcément ça a dû jouer sur le retour en nombre de la clientèle », analyse ainsi un gérant de salon de coiffure, à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes). Une tendance que nous retrouvons régulièrement auprès des commerces de proximité installés dans des villes moyennes (20 000 à 100 000 habitants).

panier moyen clients

A l’inverse, la reprise semble plus difficile au sein des grandes agglomérations. La semaine dernière, l’observatoire de la fréquentation des commerces, établi par la Fédération du commerce spécialisée Procos, faisait état d’une baisse plus prononcée du trafic en magasin dans les grandes villes, notamment à Paris (-70,4 %), Marseille (-73 %) et Lille (-72,5 %), mais également Lyon (-60 %) et Bordeaux (-54 %). La problématique semble assez similaire au sein des zones dont l’activité dépend presque exclusivement de l’affluence touristique. « Implantée dans une zone touristique dans le sud de la France, pour le moment la reprise ne se fait pas encore ressentir, nous attendons avec impatience l’arrivée des vacanciers », témoigne un commerçant, gérant d’une boutique d’accessoire et de maroquinerie.

Lire aussi : Le PIB devrait chuter de 20 % au second semestre 2020

La réouverture des campings depuis le 2 juin, ainsi que la fin de l’interdiction de déplacement au-delà des 100 km devraient certainement changer la donne d’ici les prochains jours. Au même titre que la réouverture des cafés, bars et restaurants, qui était elle aussi très attendue par les commerçants. « Sans eux le centre-ville est forcément beaucoup plus triste, et en conséquence bien moins attirant pour nos clients », relate cette fleuriste, installée à Nantes. Gageons donc que la réouverture des établissements depuis le 2 juin, combinée à l’arrivée de la saison estivale, puissent donner un coup de boost à l’ensemble des acteurs du centre-ville ! La fin du mois de juin sera alors l’occasion d’établir un nouveau bilan de l’activité des commerces.

Les autres résultats du sondage

ouverture du dimanche
chomage partiel commerce
moral commerçant
moral des commerçants

RESTEZ INFORMÉS SUR L’ACTU ET LES DISPOSITIFS RÉSERVÉS AUX COMMERÇANTS ET ARTISANS

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne