Les Français de plus en plus engagés pour une consommation responsable

Le premier baromètre de la transition alimentaire de Max Havelaar France montre que les Français s’engagent de plus en plus pour une consommation responsable.

consommation responsable

Les Français se soucient de plus en plus de leur consommation, et de son impact sur la société et l’environnement. C’est en tout cas le constat effectué par Max Havelaar France dans son premier baromètre de la transition alimentaire réalisé par Opinionway. L’alimentaire notamment est le secteur pour lequel ils sont les plus nombreux à privilégier les produits garantis « responsables » (71 %), devant l’hygiène-cosmétique-beauté (51 %), l’entretien (44 %), l’habillement-textile (36 %) et le mobilier (11 %).

Une tendance à la hausse : 68 % des personnes qui achètent un type de produit responsable au moins une fois par semaine déclarent consommer davantage de produits locaux de leur région et de produits Made in France par rapport à l’année dernière. Les produits issus du commerce équitable, qu’ils soient bio ou non, sont également de plus en plus plébiscités : 49 % des consommateurs hebdomadaires affirment ainsi avoir augmenté leur consommation de produits labellisés bio et équitables, et 45 % pour les produits issus du commerce équitable.

Comment les Français achètent des produits responsables

consommation bio France

Une évolution des comportements d’achat qui touche toutes les catégories socioprofessionnelles et toutes les classes d’âge. 70 % des 18-24 ans déclarent ainsi avoir fortement augmenté leur consommation de produits bio, et 64 % affirment même qu’ils achètent davantage de produits issus du commerce équitable. De même, les considérations autour du pouvoir d’achat ne semblent pas vraiment influer sur la consommation responsable. Comme le relate les résultats de l’étude, « la démocratisation de la consommation alimentaire responsable est tirée par un engagement significatif des Français issus de catégories populaires. Si elles consomment aujourd’hui moins de produits responsables que les personnes issues de catégories plus aisées, les catégories populaires qui en consomment toutes les semaines sont, de manière générale, celles qui ont le plus augmenté leur consommation de ce type de produits ».

Les consommateurs sensibles au sort des producteurs français

L’étude se penche enfin sur les motivations des consommateurs pour acheter des produits responsables. Le soutien aux producteurs et aux agriculteurs s’avère ainsi être la première raison pour 59 % des sondés, juste devant les questions de santé (54 %), la protection de la planète et la lutte contre le gaspillage (53 %).

Lire aussi : Et si le Black Friday était un désastre pour le commerce ?

Du côté des freins, le prix de vente restant encore le principal critère de choix pour les courses alimentaires, le prix relativement plus élevé des produits responsables représente la principale réticence à une hausse de la consommation de ceux-ci (69 %), devant la méfiance quant au respect des engagements et l’indisponibilité de certains produits en gammes responsables (36 % chacun). Face à cette problématique, Blaise Desbordes, Directeur général de Max Havelaar France, propose de « réduire la TVA alimentaire pour des produits qui font du bien à la société, aux territoires et à la planète ». Le message est lancé.

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne