Bilan de la saison d’été pour le commerce et la restauration

C’est la rentrée ! L’occasion de faire le point sur le niveau d’activité des commerçants et restaurateurs durant cette saison estivale pas comme les autres…

centre-ville masque

Malgré le contexte sanitaire et l’obligation du port du masque qui s’est généralisée dans de plus en plus de villes au cours de cet été, de nombreux Français ont profité des vacances pour voyager à travers la France. Certaines destinations ont été plus fréquentées, à l’image notamment de la côte méditerranéenne ou atlantique. La Corse en revanche, pourtant habituellement très prisée des vacanciers en juillet et août, affiche l’une des pires saisons jamais enregistrée… Dans ce contexte, quid de l’activité des commerçants, car même si les touristes étaient au rendez-vous, rien n’indique que le niveau de consommation ait été le même que lors des années précédentes. D’où l’intérêt de ce rapide sondage que nous menons aujourd’hui.

Comment jugeriez-vous votre niveau d'activité par rapport à la précédente période estivale ?

Selon-vous, la généralisation du port obligatoire du masque dans la rue freine-t-elle l'activité des commerces ?

Pensez-vous continuer à solliciter le dispositif de chômage partiel d'ici les prochaines semaines ?

Au cours des dernières semaines, de nombreux commerçants ont fait part de leur inquiétude concernant l’avenir, est-ce toujours le cas à l’heure d’aujourd’hui ?

Quel est votre état d’esprit, au sujet de l’avenir de votre commerce/entreprise ?

Pour avoir une idée un peu plus précise des répondants à ce questionnaire, merci de bien vouloir indiquer votre secteur d’activité.

Quel est votre secteur d’activité ?

N’hésitez pas également à partager votre expérience en commentaire, en renseignant si possible votre secteur d’activité. Merci de votre participation !

  Cet article vous a été offert !
Abonnez-vous et soutenez le média qui défend les commerçants indépendants.

Profitez en ce moment de notre offre solidaire :

1€/mois pendant 3 mois,
SANS ENGAGEMENT.
Je m’abonne